NOUVELLES
28/07/2015 05:00 EDT | Actualisé 28/07/2016 05:12 EDT

Des étudiants en archéologie découvrent une dent humaine vieille de 560 000 ans

RAYMOND ROIG via Getty Images
A researcher holds an adult tooth dating back around 560,000 years discovered by a volunteer archaeologist in the Arago cave near the village of Tautavel, one of the world's most important prehistoric sites which has been excavated for about 50 years, on July 28, 2015. A 16-year-old French volunteer archaeologist has found the adult tooth dating back around 560,000 years in southwestern France, in what researchers hailed as a 'major discovery'. The owner of the tooth -- a very worn lower incisor -- lived during a cold, dry and windy period and according to archaeological finds in the cave, hunted horses, reindeer, bison and rhinoceros. AFP PHOTO / RAYMOND ROIG (Photo credit should read RAYMOND ROIG/AFP/Getty Images)

Deux étudiants français ont déniché dans une grotte du sud de la France une dent humaine vieille de 560 000 ans, une rare découverte qui serait la plus vieille partie du corps humain retrouvée au pays, selon les archéologues.

La dent a été découverte lors de fouilles dans la grotte de Tautavel, l'un des sites préhistoriques les plus importants en Europe, où 40 bénévoles travaillent sous la supervision des scientifiques.

Le paléoanthropologue Tony Chevalier, qui est chercheur au laboratoire archéologique de Tautavel, s'est réjoui de leur trouvaille, qui les aidera faire le pont entre de plus vieux fossiles d'Espagne et d'Allemagne, notamment, et de plus récents.

La grotte de Tautavelle est fertile en objets archéologiques; des outils préhistoriques et des os de chevaux, des rennes et de buffles se trouvent par milliers.

Christian Perrenoud, géologue et archéologue, qui est directeur des fouilles de Tautavel depuis neuf ans, a expliqué que son équipe avait utilisé plusieurs procédés de datation pour estimer l'âge de la dent.

Il se dit «plutôt confiant» que d'autres parties du corps humain de cette période seront retrouvées sur le site.

Le professeur Chris Stringer, qui est chercheur émérite au Musée d'histoire naturelle de Londres croit qu'il s'agit d'une découverte importante, qui pourrait mener les experts sur des pistes intéressantes, notamment sur la diète des hommes préhistoriques, puisqu'on a noté la présence de calcaire sur la dent.

Depuis environ 50 ans, les archéologues mènent des recherches dans la grotte de Tautavel, qui est célèbre pour la découverte d'un crâne humain datant de 450 000 ans dans les années 1970, connu sous le nom de «l'homme de Tautavel».

Galerie photo Des trésors retrouvés Voyez les images