DIVERTISSEMENT
27/07/2015 03:39 EDT | Actualisé 27/07/2015 03:42 EDT

Val-David: la résidence d'été du Père Noël

Le Village du Père Noël

Que fait le Père Noël pendant la saison chaude, lorsqu’il n’est pas occupé à arpenter les terrains de camping de la province pour célébrer le Noël du campeur? Il se repose à son «chalet», sa «résidence d’été» de Val-David, le Village du Père Noël!

Depuis sa fondation, en 1953, l’attraction des Laurentides invite petits et grands à s’amuser dans une atmosphère féérique, où règnent le barbu personnage et ses lutins. Or, le mandat du Village du Père Noël a beaucoup changé, en 62 ans d’existence.

«Je souris toujours, lorsque je regarde des photos de l’époque, et que je vois les dames tout endimanchées, rigole Claude Rousseau, directeur général ou, plutôt, «lutin en chef» du Village du Père Noël depuis 2011. C’est drôle de voir comment les gens percevaient alors une sortie au Village du Père Noël. Au début, c’était une expérience muséale, on se promenait, on regardait une cabane avec un train électrique, des choses comme ça. Il y avait des pavillons, ça ressemblait au Village Québécois d’antan. Il y avait une vocation historique.»

«Aujourd’hui, notre stratégie est beaucoup plus active, relève Claude Rousseau. Les enfants font toutes sortes d’activités, on les sort de leur zone de confort. Quand ils repartent chez eux, ils sont exténués!»

Escalade, magie et suces

L’immense terrain de jeux regorge en effet de propositions alléchantes pour les bambins d’environ 2 à 8 ans. Glissades d’eau et mini-ferme où cohabitent chèvres, moutons, ânes et alpagas sont deux valeurs sûres de l’endroit, mais au total, c'est plus d’une quarantaine d'attractions qui attendent les enfants – et leurs parents – au Village du Père Noël.

Les tout-petits seront fascinés par les jeux gonflables, les projections au sol interactives et détectrices de mouvements, la maison des glaces avec fumée et rayons lasers, tandis que les plus grands s’éclateront dans le «Centre d’entraînement des lutins», où tyrolienne, mur d’escalade de 24 pieds à l’effigie d’une cheminée – pour ainsi s’exercer à devenir un lutin et aider le Père Noël à distribuer les cadeaux –, module de grimpe baptisé «Colimaçon» et autres installations d’hébertisme les feront bouger. Sur l’heure du dîner, un spectacle de magie est offert aux petits visiteurs qui auraient besoin de reprendre des forces.

«Un enfant de huit ans n’aimera pas un jeu qu’un bébé de deux ans trouve extraordinaire, et vice-versa, indique Claude Rousseau. Pour chaque tranche d’âge, il y a environ la moitié des activités qui sont intéressantes et accessibles.»

«Et les parents peuvent aussi faire la grande majorité des jeux. Si un enfant ne réussit pas à escalader le mur, par exemple, on dit que c’est au tour de sa maman d’essayer… et, souvent, elle choke elle aussi! (rires) Ça dédramatise l’échec de l’enfant…»

Bien sûr, en tout temps lors de leur passage au Village, les bouts de choux peuvent aller s’asseoir sur les genoux du Père Noël, pour le remercier des présents reçus au dernier Noël et détailler leur liste de cadeaux rêvés pour le prochain. On a même mis en place le «Rituel de la suce», qui consiste, pour les chérubins en voie d’abandonner cet important objet, à remettre définitivement leur suce au Père Noël qui, lui, la conservera précieusement.

«On est chanceux d’avoir le vrai Père Noël avec nous, à Val-David, s’enorgueillit Claude Rousseau. En septembre, quand les enfants retournent à l’école, lui, il retourne au Pôle Nord, pour préparer les cadeaux du prochain Noël!»

Encore des projets

C’est pourquoi la saison officielle du Village du Père Noël se termine le 7 septembre, lorsque les cloches de la rentrée scolaire se font entendre. Exceptionnellement cette année, le Village sera fermé du 31 août au 4 septembre, mais rouvrira ses portes les 5, 6 et 7 septembre. Le parc est ouvert sept jours par semaine, de 9h à 17h, mais il vaut mieux consulter le site web avant de vous y pointer, car, en cas de forte pluie, la direction peut décider de ne pas ouvrir, pour des questions de sécurité. Le prix d’entrée de 20$ inclut l’accès à tous les attraits sur le site, excepté les tours de poney, pour lesquels on charge 3$ supplémentaires.

«On est encore un incontournable. Les gens viennent une fois, et ils sont surpris de voir à quel point c’est plaisant. Plusieurs sont venus il y a 20 ans et croient qu’il n’y a rien à faire, alors qu’on a investi au-dessus d’un million dans les dernières années pour moderniser le Village du Père Noël. Quand les gens viennent une fois, ils reviennent et ils en parlent», souligne Claude Rousseau, qui laisse présager que d’autres projets d’agrandissement et d’enjolivement du Village du Père Noël sont dans l’air pour les prochaines années.

Pour en savoir plus sur le Village du Père Noël, consultez le www.noel.qc.ca.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Le coût d'une journée en famille dans les attractions touristiques québécoises Voyez les images