NOUVELLES
27/07/2015 07:25 EDT | Actualisé 28/07/2015 01:37 EDT

Olivia Chow candidate aux élections fédérales (VIDÉO)

Olivia Chow fait un retour en politique fédérale : elle sera candidate pour le Nouveau Parti démocratique aux élections fédérales. Elle se présentera dans la circonscription de Spadina-Fort York contre le député libéral actuel, Adam Vaughan, en vue de l'élection du 19 octobre.

L'ancienne députée et candidate à la mairie en a fait l'annonce mardi matin, accompagnée du chef du NPD, Thomas Mulcair.

« Je refuse de rester en retrait alors que nous pouvons livrer un changement. »

Olivia Chow, candidate Nouveau Parti démocratique, Spadina-Fort York

La candidate a parlé de services à l'enfance et de transport en commun en point de presse, en revenant sur les promesses déjà formulées par son parti.

Veuve de l'ancien chef du NPD Jack Layton, Olivia Chow a représenté la circonscription de Trinity-Spadina de 2006 jusqu'à sa démission comme députée, en 2014.

C'est le libéral Adam Vaughan qui lui a succédé. Ce dernier, un ancien conseiller municipal très populaire dans le quartier et une recrue vedette du PLC, a été élu avec 53 % des voix grâce à d'importants efforts déployés dans cette circonscription du centre-ville de Toronto.

Le candidat néo-démocrate, Joe Cressy, avait terminé deuxième avec 34 % des suffrages exprimés.

Nouvelle circonscription

La circonscription de Spadina Fort-York a été créée à l'issue du redécoupage de la carte électorale en vue des élections fédérales.

Elle englobe une partie de Trinity-Spadina qui a été représenté par Olivia Chow de 2006 à 2014. Des quartiers à l'est du centre-ville ont été ajoutés à la nouvelle circonscription.

La partie nord de Trinity-Spadina fait dorénavant partie de University-Rosedale.

En tout, 15 nouveaux comptés ont été créés en Ontario lors du redécoupage de la carte électorales.

Défaite à Toronto

Quand elle a choisi de se présenter aux élections de la mairie de Toronto, en 2014, Olivia Chow était vue comme la candidate la plus susceptible de succéder à Rob Ford. Au lancement de la campagne électorale, en janvier, elle était la favorite dans les intentions de vote.

Son avance s'était diluée au fil du temps, plusieurs lui reprochant notamment un programme sans éclat. Elle n'a jamais réussi à remonter la pente. Le jour des élections, elle est arrivée au troisième rang, derrière Doug Ford et John Tory, qui l'a finalement emporté.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST