Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

La Turquie bombarde l'État islamique pour la première fois (VIDÉO)

ANKARA, Turquie — Des avions militaires de la Turquie ont bombardé vendredi des positions de l'État islamique en Syrie.<

Tout indique qu'il s'agissait d'une réplique. Environ 24 heures plus tôt, des djihadistes avaient ouvert le feu en Syrie sur un avant-poste militaire turc à la frontière, tuant un soldat turc en plus d'en blesser deux autres.

Cette contre-attaque démontre un changement d'approche de la Turquie qui a toujours été réfractaire à joindre la coalition de pays dirigée par les États-Unis qui fait la lutte à l'État islamique.

Une source anonyme du gouvernement turc a précisé que vendredi, trois avions F-16 de son armée avaient décollé de la base de Diyarbakir, dans le sud du pays, avant d'aller frapper deux centres de commande et un lieu de rassemblement de militants djihadistes, probablement dans la région de Havar, en Syrie.

L'agence de presse privée Dogan affirme qu'au lieu de rassemblement des militants, au moins 35 d'entre eux ont été tués.

Le gouvernement turc assure que l'espace aérien de la Syrie n'a pas été violé.

Il y a quelques jours, un attentat-suicide a été commis à Suruç, dans l'extrême-sud de la Turquie, près de la frontière avec la Syrie; il a fait 32 morts. L'attaque a été imputée à des extrémistes liés à l'État islamique.

INOLTRE SU HUFFPOST

L'État islamique en dix dates

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.