NOUVELLES
24/07/2015 06:52 EDT | Actualisé 24/07/2015 06:52 EDT

Le Canadien Damian Warner, dieu du stade aux Jeux panaméricains

ASSOCIATED PRESS
Decathlon champion Damian Warner of Canada wears a national flag following his win in the men's decathlon 1500 meter run at the Pan Am Games Thursday, July 23, 2015, in Toronto. (AP Photo/Mark Humphrey)

Le Canadien Damian Warner a ajouté le titre panaméricain du décathlon à sa feuille de route déjà fort bien garnie, jeudi, aux Jeux de Toronto.

Le médaillé d'or aux Jeux du Commonwealth de Glasgow, en 2014, et de bronze aux Championnats du monde de Moscou, en 2013, a terminé au sommet du classement à l'issue des 10 épreuves.

«Quand j'ai décidé de participer à cet événement ici devant cette foule, je ne m'attendais pas à ce que ce soit aussi bon», a lancé Warner, drapeau canadien sur les épaules, après avoir passé plusieurs minutes à serre la main de ses supporters autour de la piste.

«J'ai assurément eu beaucoup de plaisir et je veux remercier les amateurs pour leur soutien ces deux derniers jours. Je suis content d'avoir pu vivre ça.»

Warner a non seulement dominé ses rivaux, il a abattu l'ancienne marque panaméricaine (8373 points). Le principal intéressé a récolté 8659 points, soit 286 de plus que son prédécesseur.

L'athlète de 25 ans a également établi un record canadien, qu'a détenu Michael Smith pendant près de deux décennies. Smith avait signé une performance de 8626 points en sol autrichien, il y a 19 ans.

Le nouveau dieu du stade des Panam, surnom que l'on attribue à celui qui remporte le décathlon, a entamé la seconde et dernière journée de compétition de la même manière qu'il a conclu la première.

Warner a d’abord dominé le 110 m haies en raison d'un temps de 13 s 44/100, ce qui lui a permis d'amasser 1048 points supplémentaires.

Au lancer du disque, l'Ontarien s’est classé au 3e échelon avec un jet de 47,56 m. Il n’a été devancé que par le Grenadien Lindon Victor (49,80 m) et son compatriote Patrick Arbour (48,80 m).

Il a ensuite conclu la première séance de la journée avec une 6e place au saut à la perche, où il a enregistré 790 points.

En soirée, au lancer du javelot, Warner a renoué avec le 6e rang. Il a décoché l'objet sur 61,53 m.

Finalement, celui qui a défendu les couleurs du Canada aux Jeux olympiques de Londres a bouclé son sublime parcours dans la Ville Reine de la meilleure façon qu'il soit, avec un triomphe au 1500 m.

Warner a balayé toute forme de compétition sur la piste d'athlétisme du stade de l'Université York. Il a arrêté le chrono à 4:24,73, comparativement à des temps de 4:33,00 et 4:38,39 pour ses deux plus proches poursuivants.

Il sera assurément l'un des beaux espoirs de médaille pour la délégation canadienne lorsque les Jeux olympiques de Rio prendront leur envol, à l'été 2016.

Le Grenadien Kurt Felix (8269 points) et le Brésilien Luiz Alberto de Araujo (8179 points) se sont joints au vainqueur sur le podium.

Arbour (7502 points), grâce à son meilleur rendement de la saison, a abouti au 6e échelon.

Galerie photo La cérémonie des Jeux panaméricains en photos Voyez les images