Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Compteurs d'eau: l'UPAC fait des perquisitions chez Claude Dauphin et Sammy Forcillo (VIDÉO)

L'Unité permanente anticorruption (UPAC) a procédé à plusieurs perquisitions mercredi à Montréal. L'opération liée au dossier des compteurs d'eau s'est déroulée à cinq endroits, quatre résidences et une place d'affaires.

Selon l'Agence QMI et TVA Nouvelles, le maire de Lachine, Claude Dauphin, et l'ancien vice-président du comité exécutif de Montréal, Sammy Forcillo, sont touchés par les perquisitions.

Une cinquantaine de policiers ont été déployés et aucune arrestation n'a été effectuée.

Les perquisitions concernant le scandale des compteurs d'eau se sont multipliées ces dernières semaines. Ce contrat d'une valeur de 355 millions $ avait été octroyé en 2007 au consortium GÉNIeau, qui regroupait les firmes Dessau et Simard-Beaudry, avant d'être annulé à l'automne 2009.

Des enquêteurs de l'Unité permanente anticorruption sont aussi sortis de la demeure de Francine Sénécal avec des boîtes de documents. L'ancienne conseillère a aussi été vice-présidente du comité exécutif de la Ville jusqu'en 2008. L'UPAC mène présentement une série de perquisitions en lien avec le dossier des compteurs d'eau à la Ville de Montréal.

Le contrat des compteurs d'eau a été octroyé en 2007 à la firme GÉNIeau, composé de Simard-Beaudry et de la firme d'ingénierie Dessau. À l'époque, c'est Frank Zampino qui était président du comité exécutif de la Ville de Montréal. Claude Dauphin avait ensuite pris sa relève en 2008.

Voir aussi:

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.