NOUVELLES
21/07/2015 11:08 EDT | Actualisé 21/07/2015 11:08 EDT

Turquie: un suspect identifié après l'attentat suicide qui a fait 32 morts lundi

ILYAS AKENGIN via Getty Images
Turkish forensic investigators work at the site of a suicide bombing which killed at least 31 on July 20, 2015 in the Turkish town of Suruc near the border with Syria. A suspected Islamic State suicide bomber killed at least 31 people on July 20 in an attack on a Turkish cultural centre where activists had gathered to prepare for an aid mission in the nearby Syrian town of Kobane. AFP PHOTO / ILYAS AKENGIN (Photo credit should read ILYAS AKENGIN/AFP/Getty Images)

Les policiers turcs ont identifié un suspect lié à l'attentat suicide qui a visé lundi des militants proches de la cause kurde dans la ville turque de Suruç, près de la frontière syrienne, a annoncé mardi le Premier ministre turc, Ahmet Davutoglu.

"Un suspect a été identifié. Ses éventuels liens à l'étranger ou en Turquie sont en cours de vérification. La plus forte possibilité est qu'il s'agisse d'un attentat suicide lié à Daech" (acronyme arabe du groupe jihadiste Etat islamique), a déclaré M. Davutoglu lors d'une conférence de presse à Sanliurfa.

Le chef du gouvernement a précisé que le bilan de l'attaque était passé de 31 à 32 morts et que 29 des quelque 100 blessés étaient toujours hospitalisés.

M. Davutoglu a également annoncé la tenue mercredi d'un conseil des ministres exceptionnel pour "étudier d'éventuelles nouvelles mesures de sécurité", à la suite de l'attentat commis à Suruç.

"Nous y discuterons d'un plan d'action incluant de nouvelles mesures de sécurité à notre frontière", a-t-il indiqué, en précisant que "tout ce qui est nécessaire sera fait contre ceux qui sont responsables (de l'attaque), quels qu'ils soient".

"Cette enquête sera bouclée aussi vite que possible", a insisté M. Davutoglu.