NOUVELLES
19/07/2015 12:50 EDT | Actualisé 19/07/2016 01:12 EDT

Un général de l'ex-armée yougoslave arrêté au Monténégro sur mandat de Zagreb

Un général de l'ex-armée yougoslave (JNA) a été arrêté dimanche au Monténégro sur la base d'un mandat d'arrêt émis par la Croatie qui le soupçonne de crimes de guerre, a-t-on appris de source officielle à Podgorica.

Borislav Djukic, 66 ans, ressortissant de la Serbie, a été arrêté à l'aéroport de Tivat (côte monténégrine) où il attendait d'embarquer un avion à destination de Belgrade.

Les autorités croates soupçonnent le général Djukic d'avoir commis des crimes de guerre entre 1991 et 1993 en Croatie pendant le conflit (1991-95) dans cette ex-république yougoslave.

Borislav Djukic a été présenté devant un tribunal à Podgorica qui a décidé de le placer en détention en vue de son extradition vers la Croatie.

Le général Djukic était pendant le conflit l'adjoint du commandant de l'état-major de l'armée des indépendantistes serbes de Croatie.

Il a été témoin de la défense dans les procès menés par le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY) contre le défunt président serbe et yougoslave Slobodan Milosevic et l'ancien leader politique des Serbes de Croatie Milan Martic.

Slobodan Milosevic est décédé en 2006 à La Haye sans qu'un verdict ne soit prononcé et Milan Martic, reconnu coupable de crimes de guerre en 2007, purge une peine de 35 ans de prison.

La proclamation en 1991 par la Croatie de son indépendance de la Yougoslavie a été suivie d'une guerre entre les forces de Zagreb et les sécessionnistes serbes soutenus par Belgrade. Ce conflit qui s'est terminé en 1995 a fait environ 20.000 morts.

str-mat/ial/

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!