NOUVELLES
19/07/2015 09:59 EDT | Actualisé 19/07/2016 01:12 EDT

Un corps de police en Irak restructuré après l'attentat qui a fait 115 morts

BAGDAD — Un département de police municipal dans la province irakienne de Diyala sera restructuré, après l'attentat du groupe terroriste État islamique qui a fait 115 morts vendredi, ont indiqué deux responsables de la police.

Le chef policier, Khan Beni Saad, et trois agents ont été congédiés dans la foulée de cette attaque sur un marché très fréquenté au moment où les citoyens se préparaient à fêter la fin du Ramadan. Les deux responsables, qui ont requis l'anonymat, ont affirmé que deux autres policiers faisaient l'objet d'une enquête.

Au moins 115 personnes, dont des femmes et des enfants, ont été tuées dans l'attentat survenu vendredi soir dans cette ville majoritairement chiite. Plus de 170 autres ont été blessées. C'est l'une des attaques les plus meurtrières que l'Irak a connues depuis le départ des troupes américaines en 2011.

Qassim Abdul-Zahra, The Associated Press

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!