POLITIQUE
19/07/2015 04:13 EDT | Actualisé 19/07/2015 04:13 EDT

Thomas Mulcair entreprend une tournée préélectorale en Ontario

Getty
Tom Mulcair, leader of Canada?s main opposition New Democratic Party, speaks during an interview in New York, U.S., on Thursday, March 14, 2013. During a visit to Washington this week Mulcair told U.S. lawmakers and executives that he opposes the Keystone XL oil pipeline, according to the Edmonton Journal. Photographer: Peter Foley/Bloomberg via Getty Images

OTTAWA _ Le chef du Nouveau Parti démocratique (NPD), Thomas Mulcair, prend la route cette semaine, à l'approche du scrutin de cet automne, pour aller visiter l'Ontario, une province cruciale en élections.

M. Mulcair entreprendra lundi une tournée de huit jours visant à faire connaître son équipe, ses politiques et le momentum de son parti dans la province.

L'Ontario compte plus du tiers des 338 sièges qui seront à l'enjeu le 19 octobre.

La tournée se concentrera surtout dans des circonscriptions conservatrices que l'opposition officielle croit pouvoir ravir au parti gouvernemental.

Il n'y aura ni avion ni autobus de campagne, mais c'est le seul détail qui distinguera la tournée d'une campagne électorale: deux événements par jour sont prévus, ainsi que des rondes d'entrevues, des occasions offertes chaque jour aux médias, et une soirée partisane presque chaque soir.

Premier arrêt: le centre-ville de Toronto. M. Mulcair se rendra ensuite à Oshawa, Mississauga, Scarborough, Cambridge, Hamilton, Stratford, Chatham, Windsor, Amherstburg, London, Sarnia, Waterloo, Brampton, Thunder Bay, Sudbury, Sturgeon Falls et North Bay.

"C'est définitivement l'occasion pour nous de tester notre campagne et de dire aux gens qu'ils ont un choix", a expliqué Anne McGrath, la directrice de la campagne néodémocrate.

"Ce que l'on tente de dire, c'est: si vous voulez du changement, nous avons le leader, le programme et l'équipe."

Tout au long de sa route, M. Mulcair rappellera quelques-unes des politiques qu'il a mises de l'avant dans la dernière année, notamment sur les garderies, les petites entreprises, l'agriculture, les infrastructures et le transport public.

Il amènera aussi sur la route quelques candidats qui pourraient déloger des conservateurs, entre autres l'ancien chef du NPD provincial Howard Hampton, qui se présente dans Kenora, la circonscription du ministre des Ressources naturelles, Greg Rickford. La conseillère municipale Diane Freeman se présentera dans Waterloo, actuellement détenue par le député Peter Braid, et le pasteur Alex Wilson tentera de ravir le siège de Roxanne James dans Scarborough Centre. L'enseignante Mary Fowler sera aussi de la tournée néodémocrate, elle qui tentera de prendre la place de Colin Carrie dans Oshawa.

Galerie photo THOMAS MULCAIR Voyez les images