NOUVELLES
19/07/2015 14:03 EDT | Actualisé 19/07/2016 01:12 EDT

Succès de la 24e édition des Vieilles Charrues avec plus de 250.000 personnes

La 24e édition du festival des Vieilles Charrues, destination phare du rock français, a accueilli de jeudi à dimanche à Carhaix (Finistère) plus de 250.000 personnes avec des grands noms de la musique comme Muse, Calogero ou Joan Baez, se sont félicités les organisateurs.

"250.000 personnes cette année, c'est vraiment très, très bien", a estimé lors d'une conférence Jean-Luc Martin, président du festival.

Quelque 202.000 entrées ont été vendues au public, auxquelles il faut ajouter les entrées payantes des VIP, ainsi que celles des bénévoles et des professionnels travaillant sur le site, ont précisé les organisateurs.

"On est ravis, on est même un peu abasourdis", a enchaîné Jérôme Tréhorel, directeur du festival, expliquant que la barre des 180.000 entrées payantes, nécessaires pour atteindre l'équilibre, avait été atteinte le vendredi précédant l'ouverture du festival. "22.000 billets ont été vendus en une semaine", s'est-il réjoui.

Cette 24e édition a vu défiler des grands noms de la musique comme Muse, Calogero, Joan Baez, Lionel Richie, Tom Jones, The Prodigy ou London Grammar, mais également de jeunes talents très prometteurs, comme les deux frères Toulousains BigFlo et Oli, qui rafraîchissent le rap français, ou la frêle Norvégienne Aurora, étoile montante de l'électro-pop expérimentale.

Cette édition a en outre été marquée par la mise en place sur le site et dans les campings environnants d'un système de paiement dématérialisé, se présentant sous la forme d'un bracelet électronique, unique manière de régler ses repas, boissons ou nuitées pour les festivaliers.

"Le système est bien adapté et on en est très contents", a assuré Jean-Luc Martin, indiquant que le dispositif serait reconduit en 2016.

La prochaine édition, la 25e, se tiendra les 14, 15, 16 et 17 juillet 2016.

sf/hg/st

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!