NOUVELLES
19/07/2015 04:59 EDT | Actualisé 19/07/2016 01:12 EDT

Paris accueille mardi un "Sommet des consciences pour le climat"

Quelques 40 personnalités influentes venues du monde entier se réunissent mardi à Paris, à l'occasion d'un "Sommet des consciences pour le climat", pour lancer un appel à la lutte contre le réchauffement climatique.

"The climate, why do I care" ("le climat, pourquoi je m'en soucie"), c'est le mot d'ordre de ce sommet qui veut inciter chaque individu à participer à la diminution de la consommation d'énergies fossiles, principales responsables du réchauffement.

La rencontre sera ouverte par le président français François Hollande. L'ancien secrétaire général des Nations Unies Kofi Annan, le Bangladais Muhammad Yunus, pionnier du microcrédit et Prix Nobel de la paix 2006, l'acteur et ancien gouverneur de Californie Arnold Schwarzenegger, le patriarche orthodoxe Bartholomée Ier figureront parmi les personnalités présentes.

"Plus qu'une déclaration ou une invitation de plus à se mobiliser, l'appel présenté à cette occasion visera à interpeller chacun quel que soit son âge, sa langue, sa culture, ses convictions. Il s'agit de susciter en chaque individu un moment de réflexion sur sa relation à la planète et ce qui le conduit à s'engager en sa faveur", selon un communiqué des organisateurs.

Le sommet sera aussi l'occasion d'annoncer le lancement de "Green Faith in Action" (foi verte en action), "une initiative mondiale émanant d'une coalition de partenaires ayant pour objectif de rendre les villes pèlerinages de toutes obédiences religieuses et spirituelles sobres en carbone et résilientes aux dérèglements climatiques". Sont notamment concernées la Mecque, Touba (Sénégal), Lourdes (France), Fatima (Portugal), Amritsar et Benarès (Inde)...

"Trois cents millions de pèlerins séjournent dans ces villes chaque année, ils pourront ainsi faire l'expérience des solutions concrètes qui peuvent être réalisées dans le domaine de la gestion des déchets et de l'assainissement, la génération d'énergies renouvelables, l'efficacité énergétique, la gestion économe de nourriture, la mobilité verte", expliquent les organisateurs.

Mi-juin, le pape François avait exhorté les gouvernements à agir vite pour sauver la planète, menacée de destruction par le réchauffement climatique et le consumérisme, dans une encyclique en forme de manifeste très politique contre l'indifférence des nantis.

Paris accueillera du 30 novembre au 11 décembre la prochaine grande conférence internationale sur le climat, la COP21, qui réunira 195 pays. La communauté internationale s'est fixé pour objectif de limiter à 2°C la hausse du thermomètre global, générée par les émissions de gaz à effet de serre, faute de quoi la science promet des impacts graves et irréversibles.

thm/sva/bpi/chp/ia

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!