NOUVELLES
19/07/2015 12:07 EDT | Actualisé 19/07/2016 01:12 EDT

Les rebelles chiites du Yémen font 45 morts dans un attentat au hasard

SANAA, Yémen — Les rebelles du Yémen et leurs alliés ont bombardé au hasard une région au nord d'Aden, dimanche, faisant 45 morts et 100 blessés.

Les rebelles chiites tentent de repousser une offensive de leurs rivaux, soutenus par l'Arabie saoudite, qui a réussi la semaine dernière à les déplacer de zones qu'il contrôlent à Aden, une ville portuaire stratégique. Ils ont notamment perdu l'aéroport international d'Aden.

D'après les autorités, des centaines de résidents ont fui Dar Saad, au nord d'Aden, au beau milieu des bombardements qui allaient en s'intensifiant, dimanche. Au moins 45 personnes, vraisemblablement des civils, ont été tués. Les ambulances se ruaient dans divers quartiers de la ville pour transporter les blessés dans les hôpitaux.

Le directeur de Médecins sans frontières au Yémen, Hassan Boucenine, a qualifié la situation de «très, très difficile». Son centre médical a reçu 50 blessés et 25 cadavres.

Et il y en aura plus, assure-t-il.

Les combattants soutenus par l'Arabie saoudite, appuyés par des frappes aérienne de la coalition dirigée par le royaume, a chassé les rebelles de l'aéroport et de deux importants quartiers d'Aden. Mais les rebelles ont juré de se venger.

Depuis le mois de mars, Aden est le théâtre de certains des affrontements au sol les plus intenses de cette guerre.

Ahmed Al-Haj, The Associated Press

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!