NOUVELLES
19/07/2015 16:29 EDT | Actualisé 19/07/2016 01:12 EDT

Jordan Spieth ou un amateur pourrait passer à l'histoire à l'Omnium britannique

ST. ANDREWS, Royaume-Uni — L'Américain Jordan Spieth se trouve à un coup de la tête, et à une ronde d'ajouter la troisième manche du Grand Chelem du golf professionnel aux deux premières, déjà acquises. Et alors qu'aucun amateur depuis Bobby Jones n'a remporté l'Omnium britannique, Paul Dunne a négocié une ronde sans le moindre boguey dimanche à St. Andrews, qui lui permet de partager le premier rang après 54 trous.

Après l'attaque en règle dont a été la cible le vénérable parcours écossais dimanche, 11 joueurs accusaient trois coups de retard ou moins sur un trio de meneurs. Du nombre, six comptent déjà un titre majeur à leur palmarès.

Dunne, un Irlandais de 22 ans, le Sud-Africain Louis Oosthuizen, dernier vainqueur à St. Andrews il y a cinq ans, et l'Australien Jason Day, toujours en quête d'un premier triomphe à l'un des quatre grands tournois du golf professionnel, trônent au sommet du classement avec des scores de 204, 12 de moins que la normale. Dunne a été le meilleur du trio dimanche avec une carte de 66, un coup de mieux que Oosthuizen et Day.

Outre Spieth, quatrième après une solide ronde de 66, la meute de poursuivants inclut le vétéran Padraig Harrington (65), seul au cinquième rang à un coup du prodigieux texan. Elle réunit aussi Sergio Garcia (68), Justin Rose (68), Retief Goosen (69), Adam Scott (70) et Zach Johnson (70), tous postés à trois coups de la tête parmi un groupe de neuf joueurs.

Alors que Garcia espère encore ajouter son nom, un jour, à la prestigieuse liste de gagnants de tournois majeurs, les quatre autres ont tous réussi le tour de force au moins une fois en carrière.

Des 80 golfeurs ayant pris le départ dimanche, seulement 11 ont joué au-dessus de la normale, dont Dustin Johnson, le meneur après le deuxième parcours, et l'Écossais Paul Lawrie.

Johnson a connu, en fait, l'une des pires rondes de la journée, se contentant d'un score de 75 qui lui confère un total de 209, cinq coups derrière les trois meneurs. Alors que ses rivaux additionnaient les oiselets, Johnson n'en a obtenu qu'un seul, au 15e trou, et il a terminé son parcours avec trois bogueys consécutifs.

Quant à Lawrie, il a été victime d'un coûteux double boguey au 17e trou, et il accuse un retard de six coups sur le sommet.

Seul Canadien toujours en lice, Graham DeLaet a réussi cinq oiselets, en route vers une troisième ronde de 68, et un total de 212.

La Presse Canadienne

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!