NOUVELLES
18/07/2015 10:53 EDT

Elizabeth II faisant le salut nazi à l'âge de 6 ans: Buckingham Palace dénonce les images publiées par The Sun

La famille royale britannique se trouvait dans l'embarras samedi après la diffusion par le tabloïd The Sun d'une vidéo tournée au début des années 1930 montrant la future reine Elizabeth II, alors âgée d'environ six ans, faisant le salut nazi.

Le journal affiche le scoop en une avec une photo en noir et blanc montrant la future reine, ainsi que sa mère, la défunte Reine mère Elizabeth (1900-2002), en train de lever le bras droit, à la manière d'un sympathisant du IIIe Reich.

Le Sun, qui consacre plusieurs pages à l'affaire, titre: "Their Royal Heilnesses", un jeu de mot sur "Highnesses", "Altesses" en français, et "Heil Hitler", le salut nazi.

Ces images sont tirées d'un film amateur de 17 secondes jamais rendu public auparavant, tourné en 1933 ou 1934 dans la résidence d'été de la famille royale, le château écossais de Balmoral.

Une enquête sur la façon dont le Sun a obtenu le film est en cours et Buckingham pourrait entamer une action en justice contre le journal en fonction de ses conclusions, a déclaré à l'AFP une source proche de la famille royale sous le couvert de l'anonymat.

"Nous essayons de savoir d'où les images proviennent", a expliqué cette source. "La question du droit d'auteur se pose et d'autres, d'ordre criminel, peuvent peut-être être soulevées".

La vidéo, mise en ligne sur le site du Sun, montre la future reine levant plusieurs fois le bras en l'air, tout en dansant et en jouant dans un jardin avec un chien.

Dans le groupe se trouvent aussi sa soeur, la princesse Margaret, et leur oncle, le futur roi Edouard VIII, qui semble apparemment les encourager à agir ainsi. Le Sun en fait même le sous-titre de son article: "Edouard VIII apprend le salut nazi à la reine".

La nature des liens d'Edouard VIII avec les nazis est toujours débattue en Grande-Bretagne. Edouard a rencontré Hitler en Allemagne en 1937, un an après avoir abdiqué pour pouvoir épouser une Américaine divorcée, Wallis Simpson.

The Sun a justifié la publication de ces images en avançant qu'elles offraient "un aperçu fascinant des préjugés tordus d'Edouard VIII".

"Nous les publions aujourd'hui en sachant qu'elles ne donnent en aucune manière une mauvaise image de notre reine, de ses défuntes sœur et mère", assure le journal.