NOUVELLES
17/07/2015 08:40 EDT | Actualisé 17/07/2016 01:12 EDT

Van Avermaet remporte sa première étape du Tour

Le Belge Greg Van Avermaet (BMC) a été le premier à franchir la ligne d'arrivée à Rodez, où se concluait vendredi la 13e étape du Tour de France.

Van Avermaet, 50e au classement avant le départ, a parcouru les 198,5 km en 4 h 43 min 42 s pour s'imposer pour la première fois du Tour.

Il a devancé par moins d'une seconde le maillot vert, le Slovaque Peter Sagan (SVK/Tinkoff). Un autre Belge, Jan Bakelants, a terminé à 3 s du meneur en 3e place.

La route entre Muret et Rodez offrait des conditions bien différentes de celles des Pyrénées, que les coureurs avaient quittées la veille. Les orages ont fait place à une chaleur accablante, tandis qu'aux montagnes se substituait un trajet relativement plat.

Le sprint final se tenait toutefois sur une montée courte et pentue, qui a profité à Van Avermaet.

« L'arrivée m'était favorable, je l'avais notée. J'ai lancé de loin et ce n'était pas facile de contenir Sagan, que je sentais dans ma roue. Je n'étais pas sûr de gagner », a-t-il commenté au sujet de sa victoire.

Sagan, qui terminait au 2e rang pour une quatrième étape, regrette de n'avoir pu dépasser le Belge de 30 ans au fil d'arrivée. « Je perds par ma faute. Je suis fâché. »

« J'aurais dû relancer et je me suis rassis sur la selle. Je voulais gagner l'étape et je n'ai pas pu faire ce que je voulais », a-t-il ajouté.

Le Britannique Chris Froome (Sky) a devancé Vincenzo Nibali et Alberto Contador pour conclure en 6e place, 7 s derrière le vainqueur. Froome détient toujours une confortable avance de 2 min 52 s sur son plus proche opposant, l'Américain Tejay Van Gerderen (BMC). Ce dernier, coéquipier de Van Avermaet, a pris la 10e place.

Six coureurs sont parvenus à s'échapper dès le départ. Le groupe formé de Thomas De Gendt, Wilco Kelderman, Nathan Haas, Cyril Gautier, Alexandre Geniez et Pierre-Luc Périchon détenait à un certain moment une avance de 4 min 45 s. Le peloton avait toutefois réduit cet écart de moitié aux 20 kilomètres.

Nathan Haas a échoué dans sa tentative de se lancer en solitaire, et il a été dépassé par De Gendt, Kelderman et Gautier à 14 kilomètres de l'arrivée. Ces derniers se sont dégagés et entretenaient l'espoir jusqu'au sprint final, mais ont vu leur avantage être effacé à moins de 2 kilomètres de la fin. Ils ont finalement été battus de plus de 20 secondes par Van Avermaet.