NOUVELLES
17/07/2015 15:46 EDT | Actualisé 17/07/2016 01:12 EDT

Valeant achète la société égyptienne Amoun pour 800 millions $ US

MONTRÉAL — Valeant Pharmaceuticals a l'intention d'étendre sa présence au Moyen-Orient et en Afrique du Nord après s'être entendue pour racheter une société pharmaceutique égyptienne au coût d'environ 800 millions $ US.

L'entreprise établie à Laval a indiqué vendredi avoir conclu un accord définitif pour acquérir Amoun Pharmaceutical des mains de Mercury (Cayman) Holdings.

L'entente comprend l'usine de fabrication d'Amoun, qui viendrait s'ajouter aux 40 installations semblables de Valeant ailleurs dans le monde.

L'industrie pharmaceutique égyptienne a vu sa valeur passer de 5 milliards $ US à 21 milliards $ US en une décennie, a observé l'analyste Douglas Miehm, de RBC Marchés des capitaux, qui a qualifié l'entente de «légèrement positive» pour Valeant.

L'acquisition n'est pas vraiment étonnante puisque la possibilité d'une transaction du genre avait déjà été évoquée dans certains médias et que celle-ci survient alors que le chef de la direction de Valeant, Michael Pearson, a déjà signifié son intérêt de prendre de l'expansion dans certains marchés en émergence en Asie et au Moyen-Orient.

Selon Valeant (TSX:VRX), les marchés émergents devraient représenter environ 20 pour cent de ses revenus en 2015, incluant 10 pour cent en Europe de l'Est, en Afrique et au Moyen-Orient.

Selon M. Miehm, la contribution d'Amoun aux résultats de Valeant progressera au cours des trois prochaines années. Il s'attend à ce qu'elle puisse entraîner une croissance d'un à deux pour cent du bénéfice, soit 15 à 30 cents US par action.

Les ventes d'Amoun devraient atteindre environ 223 millions $ US cette année. La société détient plus de 30 marques de produits, dont certaines pour la santé animale et pour le traitement de l'hypertension, des infections et de la diarrhée.

Si la transaction est conclue au troisième trimestre, comme prévu, elle sera la plus importante de Valeant depuis qu'elle a allongé 11,1 milliards $ US pour racheter Salix Pharmaceuticals. Cette transaction a été conclue le 1er avril à la suite d'une guerre d'enchères avec l'irlandaise Endo International.

Valeant est l'une des plus grandes sociétés canadiennes au chapitre de la valeur boursière. La société devrait afficher la semaine prochaine un bénéfice net de 426,2 millions $ US pour son deuxième trimestre, soit le triple de la même période l'an dernier, grâce à une augmentation de 25 pour cent de ses revenus à 2,5 milliards $ US, selon les prévisions d'analystes recueillies par Thomson Reuters.

Ross Marowits, La Presse Canadienne