NOUVELLES
17/07/2015 05:12 EDT | Actualisé 17/07/2016 01:12 EDT

Obama n'ira pas dans le village de son père lors de sa visite au Kenya

Le président américain Barack Obama, attendu au Kenya dans une semaine pour une visite de 48 heures, ne se rendra pas dans le village de Kogelo (ouest) où est enterré son père, a annoncé l'ambassadeur des Etats-Unis à Nairobi.

Lors de cette visite très attendue au Kenya, sa première depuis son arrivée à la Maison Blanche, le président américain restera dans la capitale Nairobi, a indiqué jeudi soir l'ambassadeur Robert Godec.

"Je peux confirmer que je président Barack Obama ne pourra malheureusement pas se rendre à Kogelo lors de sa visite au Kenya", a-t-il déclaré sur la chaîne kényane KTN.

Pour des raisons de sécurité, on sait encore très peu de choses du programme de la visite présidentielle. Seule certitude: le président Obama devrait arriver le 24 juillet au soir dans la capitale kényane et s'exprimer le lendemain au "sommet mondial de l'entrepreunariat".

Il doit théoriquement repartir le dimanche 26 au soir pour se rendre dans la capitale éthiopienne Addis Abeba, une première pour un président américain en exercice.

Barack Obama s'est déjà rendu à deux reprises à titre personnel - en 1987 et 2006 - dans le berceau familial de Kogelo, où vit encore la femme de son grand-père, "Mama Sarah". Mais il n'a jamais visité le pays natal de son père depuis son arrivée à la Maison Blanche en 2009.

Mardi, les Etats-Unis ont appelé leurs ressortissants au Kenya à la "vigilance", avertissant d'un risque accru d'attaque dans le pays à l'occasion de la visite du président américain.

Le Kenya est régulièrement la cible de raids et d'attentats perpétrés par les islamistes somaliens shebab - affiliés à Al-Qaïda - depuis que l'armée kényane est entrée en Somalie voisine en octobre 2011 pour les combattre.

mom-mw/tmo