NOUVELLES
17/07/2015 06:03 EDT | Actualisé 17/07/2016 01:12 EDT

Nord-est du Nigeria: 13 morts dans une triple explosion à Damaturu

Au moins treize personnes ont été tuées et plusieurs blessées vendredi par une triple explosion à Damaturu, la capitale de l'Etat de Yobe, dans le nord-est du Nigeria, ont rapporté un volontaire et une source médicale.

Vers 07h15 (06h15 GMT), une première explosion a eu lieu à proximité du terrain de prière de l'Aïd el-Fitr, la fête qui marque la fin du mois de jeûne musulman de ramadan, avant une seconde explosion à 500 m de là.

"Il y a eu une troisième explosion peu après les deux premières dans le quartier de Gomari, pas loin de la mosquée: elle visait des fidèles qui se dirigeaient vers le terrain de prière de l'Aïd", a déclaré à l'AFP Ahmad Adamu, un volontaire chargé de la sécurité qui a porté secours aux victimes.

"Il y a maintenant 13 morts et de nombreux blessés", a-t-il ajouté.

"Pour l'instant nous avons reçu 13 corps à l'hôpital", a confirmé une source médicale sous couvert d'anonymat.

L'Etat de Yobe est l'un des trois Etats du nord-est du Nigeria les plus durement touchés par Boko Haram. L'insurrection islamiste et sa répression par les forces nigérianes ont fait plus de 15.000 morts et 1,5 million de déplacés depuis 2009.

Le mois de ramadan a été particulièrement meurtrier cette année, avec notamment des fusillades de fidèles au moment de la prière et des attentats-suicides dans des mosquées.

Jeudi en fin de journée, deux bombes ont explosé dans la ville de Gombe, au sud de Damaturu, tuant au moins 49 personnes dans un marché où les habitants faisaient leurs courses en vue des célébrations de l'Aïd.

Le nouveau président Muhammadu Buhari, qui a érigé la lutte contre Boko Haram en priorité de son mandat, fait face à une vague de violences depuis son investiture le 29 mai: plus de 700 personnes ont péri au Nigeria en un mois et demi, selon un comptage de l'AFP.

M. Buhari, qui n'a toujours pas nommé de gouvernement, a procédé cette semaine à un remaniement de l'ensemble des chefs de l'armée. Il se rend lundi à Washington, où il doit s'entretenir avec son homologue Barack Obama de "la guerre contre le terrorisme".

Le nouveau chef d'état-major des armées, Tukur Buratai, qui a pris ses fonctions jeudi, doit se rendre à Damaturu vendredi pour célébrer l'Aïd avec les soldats engagés dans la lutte contre le groupe islamiste, désormais affilié à l'organisation Etat islamique (EI).

abu-cdc/tmo