NOUVELLES
17/07/2015 01:21 EDT | Actualisé 17/07/2016 01:12 EDT

Les gardiens sont entrés dans la cellule de "El Chapo" 18 minutes après son évasion

Il a fallu 18 minutes aux gardiens de la prison d'Altiplano pour se rendre compte de la disparition du baron de la drogue mexicain Joaquin "El Chapo" Guzman, a annoncé jeudi soir le ministre de l'Intérieur.

Lorsqu'ils ont constaté que "le détenu s'était échappé", ils ont aussitôt déclenché l'alerte, a précisé Miguel Angel Osorio Chong.

L'arrivée des gardiens dans la cellule "a eu lieu 18 minutes après" l'évasion, selon le ministre qui s'exprimait à l'issue d'une réunion de la commission de sécurité du Congrès.

Les enquêteurs sont en train de vérifier si les procédures ont été bien respectées au sein de l'établissement pénitencier, a-t-il ajouté.

C'est la première fois que les autorités informent du délai qu'il a fallu aux gardiens de prison pour réagir à la disparition de Guzman, qui s'est glissé dans un trou creusé dans la douche de sa cellule pour gagner ensuite un tunnel.

Des images de télésurveillance diffusées cette semaine par le gouvernement ont montré "El Chapo" faisant les cent pas avant de s'accroupir derrière le muret séparant la douche du reste de sa cellule et disparaître.

Le chef du cartel de Sinaloa a ensuite parcouru sur une moto fixée sur des rails un tunnel de 1,5 kilomètre creusé par ses complices, débouchant sur une maison en construction au milieu des champs.

Les autorités ont prolongé la garde à vue de 22 employés de cette prison de haute sécurité, interrogés depuis dimanche afin de déterminer si Guzman a pu bénéficier de complicités internes.

Il s'agit de la deuxième évasion en 14 ans de "El Chapo". Elle a porté un coup très dur au gouvernement Pena Nieto qui avait depuis son élection accumulé plusieurs succès dans la lutte contre les cartels de la drogue.

lp-lth/se/jh