NOUVELLES
17/07/2015 13:53 EDT | Actualisé 17/07/2016 01:12 EDT

La Grèce lutte contre plusieurs incendies de forêt, dont certains près d'Athènes

ATHÈNES, Grèce — Les pompiers grecs affrontaient vendredi de vastes incendies de forêt dans le sud du pays, en périphérie d'Athènes et sur une île près de la capitale, alors que les flammes alimentées par de forts vents ont forcé l'évacuation de villages et d'un camp de vacances. Environ 200 personnes encerclées par le feu ont été secourues sur une plage.

Au total, les pompiers combattent 49 incendies, principalement dans le sud de la Grèce et près de la capitale. Le premier ministre Alexis Tsipras a indiqué que son gouvernement avait demandé l'aide de l'armée grecque et du Centre de coordination des interventions d'urgence de l'Union européenne pour lutter contre les flammes.

M. Tsipras a déclaré que toutes les forces du pays étaient en état d'alerte, soulignant que le temps chaud, sec et venteux compliquait le travail des pompiers.

Les autorités pensent que certains incendies pourraient être d'origine criminelle. Le ministre de la Défense Panos Kammenos a ordonné aux forces armées de patrouiller les forêts et les régions boisées de tout le pays par mesure de précaution.

L'incendie le plus violent fait rage dans la région de Laconie, dans le sud-est du Péloponnèse, où au moins trois villages ont été évacués.

Des bateaux de secours ont affronté de grands vents pour évacuer environ 200 personnes qui avaient trouvé refuge dans une baie, a annoncé la garde côtière. Douze autres personnes ont été secourues sur une autre plage.

Deux hélicoptères, 120 pompiers et près de 30 soldats combattent les flammes en Laconie. Selon les médias grecs, les incendies ont brûlé des pylônes électriques, coupant le courant dans l'île de Cythère. Deux pilotes ont été légèrement blessés quand leur avion a dû effectuer un atterrissage d'urgence.

Un autre incendie fait rage dans le massif de l'Hymette, en périphérie d'Athènes, recouvrant de fumée certaines parties du sud de la capitale et menaçant des résidences environnantes. Les vents puissants ont poussé les flammes à travers le massif, nuisant aux efforts des avions bombardiers d'eau.

Un autre incendie majeur s'est déclaré vendredi après-midi au nord de la capitale, à Malakasa, où plus de 120 enfants ont été évacués d'un camp de vacances, a déclaré le maire Thomas Rousis à la télévision.

Les pompiers luttent également contre trois autres incendies, un près d'Athènes, un deuxième dans la région d'Argolide, dans le Péloponnèse, et un troisième dans l'île d'Eubée, au nord-ouest de la capitale.

Les incendies de forêt et de broussailles sont fréquents durant l'été en Grèce. En 2007, de vastes incendies de forêt avaient ravagé le sud du pays, détruit des dizaines de villages et tué une soixantaine de personnes.

Elena Becatoros, The Associated Press