NOUVELLES
17/07/2015 17:37 EDT | Actualisé 17/07/2016 01:12 EDT

D'après la Maison Blanche, Ryad a "bien accueilli" l'accord nucléaire iranien

La Maison Blanche a rapporté que le ministre saoudien des Affaires étrangères, reçu vendredi par le président américain Barack Obama, avait "bien accueilli" l'accord nucléaire conclu mardi à Vienne avec l'Iran, et ce après des mois de scepticisme.

M. Obama et le chef de la diplomatie saoudienne Adel al-Jubeir "ont bien accueilli" l'accord conclu entre l'Iran et les grandes puissances, a indiqué la Maison Blanche dans un communiqué après leur rencontre.

Dans un autre communiqué, l'ambassade saoudienne à Washington a indiqué que le ministre Al-Jubeir avait "réaffirmé le soutien de l'Arabie saoudite à un accord qui empêche l'Iran d'obtenir des capacités nucléaires".

La rencontre de vendredi, organisée à la demande du roi saoudien Salman, a eu lieu après des déclarations en privé de diplomates saoudiens qui ont exprimé leurs sérieux doutes à propos d'un accord susceptible de légitimer leur rival régional.

Le soutien de Ryad est un joli coup pour la Maison Blanche, qui veut à tout prix empêcher le Congrès de saborder l'accord.

L'ancien ambassadeur saoudien aux Etats-Unis Bandar bin Sultan s'est montré moins diplomatique, qualifiant l'accord de pire que celui conclu en 1994 avec la Corée du Nord, et violé à maintes reprises depuis.

Dans un article publié par plusieurs médias au Moyen-Orient, il a estimé que les milliards de dollars qui seront générés par la levée des sanctions en Iran "feraient des ravages au Moyen-Orient, qui est déjà dans un état catastrophique".

arb/are/vog