NOUVELLES
17/07/2015 06:42 EDT | Actualisé 17/07/2016 01:12 EDT

Coupe Davis - L'Espagne part sur de bonnes bases en Russie

L'Espagne est bien partie pour s'imposer facilement en Russie, après les victoires de Tommy Robredo et Pablo Andujar dans les deux premiers simples du deuxième tour du groupe I de la Coupe Davis, vendredi à Vladivostok.

Cinq fois sacrée en Coupe Davis et déterminée à remonter au plus vite dans le Groupe mondial, l'Espagne a fait le long voyage vers l'extrême est de la Sibérie sans ses deux meilleurs joueurs Rafael Nadal et David Ferrer.

Mais leurs remplaçants, pas perturbés par tout le remue-ménage qui a suivi l'éviction de la capitaine Gala Leon, remplacée avant même d'avoir disputé une rencontre par Conchita Martinez, ont tenu leur rang sans problèmes face à une très inexpérimentée équipe russe.

Robredo, 21e joueur mondial, a apporté le premier point à l'Espagne en se défaisant facilement en trois sets (6-2, 6-3, 6-3) du très jeune (17 ans) Andrey Rublev (194e).

"C'était bien plus difficile que vous ne le pensez en voyant le score", a cependant déclaré l'Espagnol, 16 ans plus âgé que son adversaire.

"A la fin, c'était très dur pour moi de garder ma concentration et mon niveau d'énergie en raison de la forte humidité ici à Vladivostok", a-t-il expliqué.

"Mais le soutien de mes coéquipiers m'a beaucoup aidé", a-t-il ajouté. "Et évidemment, j'avais un avantage avec mon expérience qui m'a aidé dans les moments décisifs."

Andujar (32e) a ensuite confirmé sans plus de difficultés (6-3, 6-3, 6-2) devant Karen Kachanov (187e mondial à 19 ans).

"Je suis très content d'avoir amené le deuxième point à mon équipe", a déclaré Andujar. "C'est très important de mener au score après le premier jour.

Le vainqueur de cette rencontre disputera en septembre les barrages d'accession/relégation au Groupe mondial.

ef/af/cyb/jcp