NOUVELLES
16/07/2015 22:55 EDT | Actualisé 16/07/2016 01:12 EDT

Colombie: un policier tué et trois blessés dans une embuscade

Un policier a été tué et trois autres blessés jeudi dans l'est de la Colombie lors d'une embuscade tendue par des hommes armés contre une patrouille dans une zone rurale du département d'Arauca, ont annoncé à l'AFP des responsables de la police.

L'attaque est survenue à huit kilomètres de la localité de Tame, dans une zone où sont présents les guérilleros des Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc, marxistes) et de l'Armée de libération nationale (ELN, extrême gauche).

Selon la police, les hommes en patrouille s'étaient rendus à Tame pour s'occuper d'un vol de bétail quand des hommes armés ont ouvert le feu sur eux, tuant un policier et en blessant trois.

Trois attaques attribuées aux Farc et ciblant notamment des infrastructures pétrolières ont eu lieu jeudi dans le sud-ouest de la Colombie, à quatre jours d'une trêve unilatérale que la guérilla a promis d'observer, dans le cadre du dialogue de paix.

Ces nouvelles attaques surviennent alors que les choses ont semblé s'accélérer ces derniers jours, dans le dialogue de paix entre gouvernement et guérilla, organisé à Cuba depuis novembre 2012.

Tandis que les Farc, principale rébellion du pays avec près de 8.000 combattants selon les autorités, annonçaient une trêve unilatérale à partir du 20 juillet, un accord historique était noué avec le gouvernement pour apaiser le conflit le plus ancien d'Amérique latine.

L'accord prévoit une réduction des opérations de l'armée pour la première fois depuis l'ouverture de pourparlers de paix, ouvrant la voie à un possible cessez-le-feu bilatéral, jusque-là rejeté par le gouvernement en l'absence d'un accord de paix.

Le conflit armé en Colombie a fait officiellement en un demi-siècle quelque 220.000 morts et provoqué le déplacement de six millions de personnes.

str/llu/mpd/plh