NOUVELLES
16/07/2015 04:58 EDT | Actualisé 16/07/2015 05:05 EDT

Lac-Mégantic mandate une firme indépendante pour évaluer la voie ferrée (VIDÉO)

La Ville de Lac-Mégantic veut avoir l'heure juste sur l'état de la voie ferrée qui traverse son territoire. Elle mandatera une firme indépendante pour évaluer si la voie ferrée est en bonne condition. Les élus sont insatisfaits des réponses données par la Central Maine & Quebec Railway (CMQ) et transport Canada. Ils jugent qu'elles ne suffisent pas à rassurer les citoyens.

Un texte de René Cochaux

Cette décision n'est pas étrangère aux constatations troublantes faites par un expert ferroviaire en début de semaine. Jacques Daniel Vandersleyen a observé les rails lundi et en est venu à la conclusion qu'il est inconcevable que des trains continuent de voyager sur ces rails et que les risques de déraillements existent toujours. Selon lui, la pose de voies est à refaire, des plaques de sol ne sont plus fixées, des traverses sont pourries. Cet expert, qui a déjà été consulté par le Bureau de la sécurité dans les transports après la tragédie ferroviaire de Lac-Mégantic en juillet 2013, juge que la voie ferrée n'est pas en mesure d'absorber correctement une forte charge.

Colette Roy Laroche

La mairesse de Lac-Mégantic, Colette Roy Laroche, juge que le seul pouvoir qu'a sa ville a dans ce dossier, est d'avoir une contre-expertise. La Ville demandera à la société Central Maine Quebec Railway l'aurorisation d'inspecter ses rails et avisera Transport Canada.

« Qui croire, c'est la grande question. »

— Colette Roy Laroche, mairesse de Lac-Mégantic

Le citoyen Robert Bellefleur qui a invité Jacqué Daniel Vandersleyen à faire son expertise se dit satisfait de l'initiative de la Ville. Il juge que la mairesse Colette Roy Laroche pose un geste courageux. M. Bellefleur demande toutefois que la firme qui sera engagée soit vraiment indépendante. Il souhaite aussi que la Ville demande à la ministre des Transports Lisa Raitt, d'imposer un arrêt complet du transport des marchandises dangereuses à Lac-Mégantic jusqu'au dépôt du rapport.

« Je salue la mairesse. Elle vient de poser un geste courageur. »

— Robert Bellefleur, citoyen

Central Maine Quebec Railway

À la suite de l'inspection faite par Jacques Daniel Vandersleyen, la société Central Maine Quebec Railway a indiqué qu'au cours des 12 derniers mois, elle a investi plus de 20 millions de dollars dans la sécurité des voies ferrées et l'amélioration d'autres infrastructures. La CMQ rappelle également son engagement envers la sécurité en se portant volontaire pour être le premier membre de l'Association des chemins de fer du Canada (ACFC) à faire l'objet d'une évaluation de la culture de sécurité menée par l'ACFC.

Transport Canada

Transport Canada souligne que cette portion du chemin de fer a été inspectée en mai 2015 et que ses spécialistes la considèrent comme sécuritaire. Le ministère dit prendre très au sérieux le maintien de la sécurité du réseau ferroviaire canadien et, à cette fin, prendre des mesures concrètes visant à accroître la sécurité ferroviaire partout au Canada.

À lire également:

Galerie photo Retour sur l'explosion à Lac-Mégantic Voyez les images