NOUVELLES
16/07/2015 08:46 EDT | Actualisé 16/07/2016 05:12 EDT

Hongrie: clôture anti-migrants prête le 30 novembre selon le gouvernement

ASSOCIATED PRESS
Hungarian soldiers build a fence near Morahalom, Hungary, Thursday, July 16, 2015. A fence on Hungary's border with Serbia to stem the flow of migrants and refugees will be complete by Nov. 30, the Hungarian defense minister said Thursday. Csaba Hende said that 900 people would work to install the fence, which is planned to be 4 meters (13 feet) high along the 175-kilometer (109-mile) border between Hungary and Serbia. (AP Photo/Darko Vojinovic)

MORAHALOM, Hongrie — Le ministre de la Défense nationale de la Hongrie, Csaba Hende, affirme que la construction de la clôture le long de la frontière avec la Serbie pour contrer l'influx sans précédent de migrants sera terminée le 30 novembre prochain.

Jeudi, le ministre Hende a affirmé que 900 personnes oeuvraient à l'érection de la clôture de 14 pieds de hauteur qui s'étendra sur quelque 175 kilomètres. Les travaux ont débuté lundi dernier avec la construction d'une section de 150 mètres en périphérie de la ville de Morahalom.

D'après le gouvernement hongrois, environ 1000 personnes, en moyenne, entrent illégalement en Hongrie quotidiennement. L'immigration illégale est devenue un grave problème pour le gouvernement qui assure que la structure en construction est la seule solution à court terme pour le régler.

Environ 80 000 migrants et réfugiés sont entrés en Hongrie jusqu'ici cette année; 80 pour cent d'entre eux arrivent de pays en guerre comme la Syrie, l'Irak et l'Afghanistan.

La plupart font la demande pour obtenir le statut de réfugié, mais se déplacent ensuite vers des pays européens plus riches avant même leur demande traitée. Plusieurs pays d'Europe font face à l'arrivée constante de migrants fuyant les conflits.