DIVERTISSEMENT
15/07/2015 06:16 EDT | Actualisé 15/07/2015 06:17 EDT

Vincent C : le vilain garnement de la magie (PHOTOS)

David Kirouac

Vincent C profite de la tribune qu’offre le Festival Juste pour rire pour roder son premier spectacle, Stand Up Magique. Dans la Cinquième Salle de la Place des Arts, dont la petitesse convient bien à sa proximité avec le public, sur le coup de 21h30, une heure qui sied bien à son irrévérence, le jeune magicien démontre qu’il maîtrise parfaitement son art, certes, mais surtout qu’il a sa propre signature, son univers distinct et qui ne ressemble à celui d’aucun autre illusionniste. C’est d’ailleurs sa principale qualité.

Vincent C. n’a pas du tout le côté propret de ses collègues Alain Choquette et Luc Langevin.

Vos jeunes enfants aiment la magie? Ne les emmenez surtout pas voir ce personnage baveux, frondeur, presque antipathique, qui les initierait peut-être trop rapidement à l’insolence et l’impolitesse… et générerait sûrement chez eux des questionnements qui ne sont pas de leur âge.

Par contre, si vous êtes en quête d’audace, d’unpolitically correct, d’originalité, que vous en avez marre des clichés traditionnels de la magie et des tours maintes fois répétés, vous avez sonné à la bonne adresse. On anticipe déjà le succès fou que pourrait obtenir Vincent C. auprès des vingtenaires et des amateurs d’humour caustique et cinglant à la Mike Ward, Guillaume Wagner et Fred Dubé.

Sale et méchant

De fait, c’est le style et le langage cru de Vincent C. qui surprennent à prime abord et qui, soyons francs, pourraient en déranger quelques-uns. Le jeune homme tutoie son parterre sans vergogne, l’interpelle sans aucune délicatesse et l’insulte même, parfois. «Toi, t’es trop laide!», «J’ai besoin de quelqu’un qui a l’air intelligent… Non, pas toi!», «Ta yeule!», «Lève-toi, tabarnac!», s’enchaînent naturellement dans ses phrases, comme d’autres multiplient les «Merci».

Un seul coup d’œil à son décor permet de constater rapidement qu’on n’a pas affaire ici à un tendre clown qui dorlote des lapins. Vincent C. réalise ses prouesses dans un garage sale et désorganisé, où dorment tondeuse, pots de peinture, établi, chaises, pneus, coffre à outils. L’artiste se pointe sur scène habillé comme s’il s’apprêtait à tripoter le moteur de sa voiture.

«À soir, j’ai le goût de vous faire tripper, de vous faire rire, de vous faire avoir la chienne!», déclare-t-il en guise de mot de bienvenue.

Quand il demande «Croyez-vous à la magie?», Vincent C. accompagne sa salutation d’un coup de fusil. Sa baguette magique, c’est un bâton de baseball. Quand il fait glisser un couteau dans son bras, ça ne saigne pas. Quand une spectatrice demande qu’il lui façonne un chien avec un ballon, il sculpte un serpent qu’il se fout entièrement en bouche, avale, et ressort de son pantalon en forme de chien.

Les colombes ne sont pas nécessairement les amies de Vincent C. Lorsqu’il partage une partie de hula hoop et de cube Rubik avec une spectatrice, il finit par exhiber ses charmes, presque nu comme un ver. Il expérimente le vaudou, lance des frisbees dans la salle, joue à «T’as pas game» avec l’assistance, se plante la langue dans un ventilateur, fait rapidement valser un couteau entre ses doigts posés devant lui en scandant une comptine rapide et utilise même un bazooka. De plus, sa pauvre assistante, Caroline Rivet, qui est aussi sa conjointe, passe quelques mauvais quarts d’heure et ne reçoit pas que des claques…

Vous comprendrez qu’on ne veut pas dévoiler trop de surprises de Stand Up Magique, étant donné que Vincent C. lancera officiellement ce one man show le 3 novembre prochain, après plusieurs années de dur labeur, la mention d’honneur de la Révélation du Festival Juste pour rire en 2009, une participation à Fort Boyard en France et l’obtention du Mendrake d’or, un trophée décerné aux meilleurs magiciens en Europe. Mais son nom sera assurément de la liste des personnalités à surveiller en 2015-2016.

Vincent C. présente encore Stand Up Magique à la Cinquième Salle de la Place des Arts ce soir et demain, 15 et 16 juillet, à 21h30. Hahaha.com pour plus de détails.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Vincent C au Festival Juste pour rire Voyez les images