BIEN-ÊTRE
15/07/2015 01:40 EDT | Actualisé 15/07/2015 04:01 EDT

Ce mannequin atteint d'une forme extrême de scoliose souhaite faire évoluer notre vision de la beauté

Ayesha Jones

Ce mannequin - de Birmingham en Angleterre- devenu photographe et réalisatrice, s'est donné pour mission de faire évoluer notre perception de la beauté.

Ayesha Jones, âgée de 25 ans, a été diagnostiquée atteinte d'Adolescent Idiopathic Scoliosis (AIS) à l'âge de 13 ans, une forme de scoliose qui déforme la colonne vertébrale en "S".

Un médecin lui a déclaré qu'elle serait une jolie fille avec un horrible dos si elle ne se faisait pas opérer. Cette opération majeure consiste à placer une plaque de métal de dans le dos afin de redresser la colonne vertébrale. Jones n'en a pas décidé ainsi, elle a refusé de se faire opérer à cette époque.

"Non, ce ne sera pas vilain, ce sera différent". Bien déterminée à prouver sa vision des choses, elle a déployé toute son énergie pour devenir mannequin. Ce ne fut pas un long fleuve tranquille, bien au contraire, de nombreuses agences de mannequins l'ont refusée en découvrant le mal qui l'affectait.

Ayesha Jones n'a pas renoncé pour autant.

À l'âge de 19 ans, un créateur de mode décide au moment du shooting de ne finalement pas la prendre comme modèle du fait de sa différence. Ce fut un tournant dans sa vie.

Jones à essayé de comprendre ce qui la motivait dans le fait de vouloir devenir mannequin à tout prix. Elle a finalement décidé de quitter l'industrie de la mode et ne plus focaliser sur son enveloppe extérieure. Elle a intégré une école de photographie et désire à travers son travail démontrer que la beauté vient de l'intérieur.

"Je veux montrer que nous sommes tous beaux avec nos différences. Ne croyez pas ces campagnes de publicité qui nous vendent à longueur de temps l'image d'une beauté lissée et stéréotypée!"

Jones a publié un livre intitulé "IMPerfection". On y découvre notamment une série d'autoportraits d'elle qui nous fait plonger dans son quotidien, les exercices, les traitements, la chirurgie, et les obstacles qu'elle rencontre.

Cette série, elle l'a également déclinée en petits films.

"IMPerfection" dévoile la relation qu'elle entretient avec son corps et sa féminité. " Pour moi, être féminine, c'est être dynamique, travailler fort, être déterminée, humble, se fixer des objectifs et se donner les moyens de les atteindre".

Ayesha Jones a également collaboré avec Scoliosis Association UK, pour aider les autres malades atteints de cette forme rare de scoliose.

Dans la galerie ci-dessous: cette adolescente atteinte d'un désordre génétique défie les standards de beauté

Galerie photo Isa-Bella Leclair est notre héroïne de la confiance en soi Voyez les images

Galerie photo Photos Of Women Around The World Prove Beauty Is Everywhere Voyez les images