DIVERTISSEMENT
15/07/2015 11:55 EDT | Actualisé 15/07/2015 12:00 EDT

Juste pour rire 2015: La gourmandise selon... André Sauvé (ENTREVUE)

Facebook

«On m’a associé à la gourmandise… c’est étonnant, hein?»

André Sauvé le reconnaît lui-même d’emblée, sa silhouette longiligne ne le prédisposait pas nécessairement à animer un gala Juste pour rire sur la gourmandise. Mais le thème ne l’a pas rebuté lorsqu’on le lui a proposé, loin de là.

«Moi, je l’ai pris sous l’angle que la gourmandise, c’est vouloir plus que ce qui est nécessaire, observe André Sauvé. Je trouve ça intéressant. Cette portion insatiable qu’on a en-dedans de nous, et qu’on porte tous. Nous sommes des éternels insatisfaits. L’insatiabilité de l’être, tout le monde la partage…»

«Bien sûr, il sera un peu question de nourriture, mais je ne voulais pas avoir dix numéros sur les diètes», poursuit-il.

L’humoriste s’est donc inspiré de la vie en général pour créer son numéro d’ouverture. Lise Dion jasera consommation. Les Denis Drolet, Olivier Martineau, Jean-François Mercier, Phil Roy, Yannick De Martino et Guillaume Wagner passeront également tous à table, ou plutôt, sur scène, ce soir, pour dérider le public de la Salle Wilfrid-Pelletier.

Quelle est la plus grande gourmandise d’André Sauvé, si on part du point de vue que ce péché peut s’appliquer de mille et une façons dans notre quotidien?

«La connaissance, lance André. La connaissance de soi, de savoir comment tout fonctionne.»

Un premier gala

Le Festival Juste pour rire 2015 marque une étape importante dans la carrière d’André Sauvé. C’est en effet la première fois que le plus philosophe de nos comiques est à à la barre d’un gala Juste pour rire. On l’avait déjà invité à tenter l’expérience, mais André avait toujours décliné l’offre. Celui dont la première médiatique de son deuxième one man show, Être, avait lieu il y a deux ans jour pour jour, le 15 juillet 2013, et qui compte s’atteler sérieusement à séduire la France l’automne prochain, intègre donc avec bonheur une nouvelle corde à son arc cet été.

«J’avais toujours refusé. Je trouvais cette tâche-là trop grande, et elle m’effrayait. Mais cette année, je me sentais prêt pour ça, et je n’ai aucune idée pourquoi. Moi, je marche au feeling, ce n’est pas rationnel. Là, ça tombait bien. C’était le bon timing, j’étais prêt. Je m’engage toujours à écouter mon feeling

«Ce genre de défi m’amène à me dépasser, ajoute André Sauvé. Je me suis beaucoup préparé, de la même façon que pour un spectacle qu’on présente 200 fois. On fait le gala deux fois, et j’y investis autant d’énergie.»

Le gala Juste pour rire d’André Sauvé est présenté ce soir, 15 juillet, à 18h30 et 21h30, à la Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts. Hahaha.com pour plus de détails.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Festival Juste pour rire - Arts de la rue Voyez les images