Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Sept accessoires qui augmentent la valeur de revente d'un véhicule (PHOTOS)

Lorsque nous sommes à la recherche d’un véhicule neuf, il y a assez de variables à considérer qu’il est normal de se concentrer sur le présent, et pas nécessairement l’avenir. En d’autres termes, la valeur de revente éventuelle de notre véhicule ne fait pas partie de nos réflexions, du moins pas autant que le taux de financement, la couleur extérieure ou intérieure, la consommation de carburant et ainsi de suite.

Nous passerons également beaucoup de temps à songer aux options que l’on veut ajouter à notre véhicule. Les manufacturiers peuvent parfois être cruels à ce niveau, combinant des technologies que nous voulons absolument avec d’autres qui ne nous intéressent aucunement et nous obligeant ainsi à dépenser quelques milliers de dollars supplémentaires pour un toit ouvrant ou une simple caméra de recul.

C’est au moment de choisir les options de notre prochaine voiture neuve que la valeur de revente de celle-ci, qu’on le sache ou pas, sera grandement affectée. Ayant déjà travaillé comme représentant aux ventes dans un concessionnaire, je peux vous dire que la valeur de revente d’un modèle quelconque est déterminée par quatre facteurs principaux : sa condition mécanique et esthétique, la popularité du modèle lorsqu’il était neuf, les rabais offerts sur le même modèle neuf aujourd’hui, et l’équipement qui se retrouve sur le modèle.

Le propriétaire peut seulement contrôler la première et la dernière variable, mais chacune d’elle aura un impact important sur le montant que nous recevrons dans trois, quatre ou cinq ans.

Lorsque nous achetons un véhicule neuf, le prix de certaines options populaires peut être considérable. Il n’est pas rare de devoir ajouter plus de 1 000 $ pour un toit ouvrant, ou 2 000 à 3 000 $ pour les sièges en cuir (ces derniers obligent souvent de passer à une autre version du modèle). Chaque manufacturier vend ses options différemment, mais l’idée demeure la même : un modèle tout équipé ajoutera bien souvent un montant imposant à la facture comparativement à un modèle de base.

Cela dit, la différence de prix devient moins importante à mesure que le véhicule déprécie. Prenons l’exemple d’un modèle Mazda 6 2012. Offert en plusieurs versions, nous allons nous concentrer sur les versions GS (le modèle de base) et GT (la mieux équipée), toutes les deux avec le même moteur quatre-cylindres et une boîte de transmission automatique.

Achetée neuve en 2012, une Mazda 6 GS exigeait 25 195 $ tandis que la version GT était offerte à partir de 30 595 $. Aujourd’hui, la valeur moyenne d’une Mazda 6 GS 2012 (selon le Canadian Black Book) est de 14 843 $ tandis que la Mazda 6 GT 2012 aujourd’hui se vend en moyenne 16 541 $. La différence initiale de 5 400 $ est devenue 1 698 $.

On ne récupère donc pas la différence. Par contre, la GT aura beaucoup plus d’équipement et se vendra généralement plus facilement. Vous savez cette boîte disponible sur tous les sites de véhicules d’occasion qui demande d’inscrire l’équipement sur notre voiture lorsqu'on la met en vente? Si elle est bien remplie, les chances sont bonnes que vous ayez plus de facilité à la vendre.

De plus, et c’est ici la clé, car n’oublions pas que le titre parle d’augmenter la valeur de revente et non pas seulement de faciliter la vente, dépendamment du modèle et de la région, la version la mieux équipée pourrait aller chercher plus que ce qu’indique le Black Book, simplement car le revendeur sait qu’il aura plus de facilité à revendre la voiture.

C’est d’autant plus évident lorsqu’on parle de véhicules de luxe. Une BMW de base sans sièges en cuir et sans toit ouvrant, par exemple, vaut beaucoup moins qu’un modèle offrant ces deux éléments.

La première chose que l’on me demandait lorsque je contactais un revendeur pour déterminer la valeur d’échange d’un véhicule, après l’année et le kilométrage, était l’équipement ou la version. La condition esthétique venait après.

Donc, si vous voulez augmenter la valeur de revente ou d’échange de votre véhicule, en plus de faciliter sa revente, songez à l’équipement qui se retrouve dans la liste suivante. Il s’agit d’éléments populaires auprès des consommateurs.

Mentionnons également au passage que certains équipements sont associés à certains types de voitures. J’ai mentionné les sièges en cuir pour une voiture de luxe, mais j’aurais également pu mentionner la boîte automatique pour un modèle haut de gamme, ou encore une boîte de vitesse manuelle pour une voiture considérée sportive. Une caméra de recul dans un VUS est importante pour la plupart des acheteurs, et un utilitaire qui l'offre au moment de la revente aura un avantage comparativement au même modèle qui n’en a pas.

Avant de passer à l’équipement important dans la détermination de la valeur de revente, je tiens tout de même à mentionner qu’il n’est pas obligatoire d’ajouter tout cela pour la simple raison d’augmenter le montant que nous recevrons quand nous serons tannés de notre auto. Vous pouvez vivre très bien sans les options sur cette liste. Mais disons que vous hésitez à cocher l’un ou l’autre de ces éléments, sachez qu’ils auront un impact financier intéressant d’ici quelques années.

Sept accessoires qui augmentent la valeur de revente d'un véhicule

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.