Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Tunisie: Mourad Gharsalli et quatre autres terroristes ont été tués vendredi

TUNIS, Tunisie — Le ministre de l'Intérieur tunisien, Najem Gharsalli, a déclaré que le gouvernement avait tué un dirigeant terroriste et presque anéanti son groupe, alors que les touristes européens continuent de quitter le pays par crainte de nouvelles attaques.

Le ministre Gharsalli a expliqué aux journalistes, tard, dimanche soir qu'une récente opération menée par les forces de l'ordre avait ciblé des membres importants de la Phalange Okba Ibn Nafaa, une filiale d'al-Qaïda au Maghreb, qui est établie dans les montagnes près de la frontière algérienne.

Le chef du groupe, Mourad Gharsalli, qui est accusé d'avoir des liens avec des chefs de guerre influents en Algérie et au Mali, fait partie des cinq personnes tuées.

Le ministre de l'Intérieur a qualifié cette opération «d'important succès sécuritaire», puisque le groupe préparait des attaques en Tunisie et envoyait des Tunisiens faire le djihad à l'étranger.

La Tunisie tente de désamorcer les critiques du Royaume Uni et d'autres pays qui estiment que le pays n'en a pas assez fait pour protéger les touristes des terroristes islamistes. Dans les derniers mois, les extrémistes ont fait 60 victimes lors d'attaques sur une plage et dans un musée en Tunisie

The Associated Press

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.