Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Russie: un immigré met en vente son fils de 3 ans pour pouvoir s'acheter une maison

Un immigré kazakh a tenté de vendre sur l'internet son fils de 3 ans pour pouvoir s'acheter une maison en Russie, a indiqué lundi le Comité d'enquête russe.

Originaire du Kazakhstan, ex-république soviétique d'Asie centrale, cet homme de 24 ans résidant dans la région de Lipetsk (500 km au sud-est de Moscou) "a décidé de vendre son fils de 3 ans" pour 1,5 million de roubles (23.800 euros) et "a publié une annonce sur l'internet", selon le communiqué.

Arrêté par des policiers qui s'étaient faits passer pour des acheteurs potentiels, il a affirmé avoir voulu trouver de "bons parents" pour son enfant, dont la mère a abandonné le foyer familial il y a un an, selon la même source.

Le jeune homme, qui risque désormais jusqu'à dix ans de détention "envisageait de s'acheter une maison avec l'argent gagné grâce à la vente de son fils", précise le communiqué.

mp/pop/nm/jh

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.