Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Rivard championne du monde du 50 m libre

La Québécoise Aurélie Rivard est devenue championne du monde au 50 m libre lundi à Glasgow, en Écosse, avec au passage un record personnel.

Rivard a réalisé un chrono de 27 s 87/100 dans la catégorie S10 (handicap moteur, 10 étant le moins sévère), battant du même coup le record des Amériques.

La Russe Nina Ryabova (27,91) et la Néo-Zélandaise Sophie Pascoe (28) ont complété le podium.

« J'ai vraiment tout donné, a réagi la Québécoise. En temps normal, je peux entrevoir les filles dans les corridors à côté, mais là, je n'ai vu personne, sauf la Néo-Zélandaise, et je ne savais pas vraiment où elle était par rapport à moi. »

Lorsqu'elle a touché au mur, Rivard ignorait son classement.

« J'ai entendu les membres de l'équipe crier, alors j'ai pensé que ça devait être un bon résultat », a ajouté l'athlète de Saint-Jean-sur-Richelieu.

Rivard est désormais à 11 centièmes de seconde du record du monde, réalisé lors des Mondiaux de Montréal en 2013.

Également finaliste, au 100 m brasse de la catégorie S14 cette fois, Justine Morrier, de Saint-Jean-sur-Richelieu, a terminé au 8e rang (1 min 26 s 84/100).

Parmi les autres résultats :

  • Maxime Rousselle (SB14, Saint-Jean-sur-Richelieu) a terminé au 13e rang au 100 m brasse
  • Nicolas-Guy Turbide (S13, Québec) a conclu en 13e place du 50 m libre
  • Jean-Michel Lavallière (S7, Québec) a fini 5e du 100 m libre

Les Championnats du monde de paranatation se terminent dimanche.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.