Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Panam: Filion et Benfeito décrochent l'or à la tour de 10 m synchro

SCARBOROUGH, Ont. — Les Canadiennes Roseline Filion et Meaghan Benfeito ont mérité l'or à la tour de 10 mètres synchro, lundi, devant une salle comble au Centre aquatique des Jeux panaméricains.

Filion et Benfeito n'ont pas offert la performance de leur vie. Mais elles en ont néanmoins fait suffisamment pour grimper sur la première marche du podium avec un total de 316,89 points. Les Québécoises ont du même coup acquis le seul titre qui manquait à leur palmarès puisqu'elles avaient terminé deuxièmes à la même épreuve aux Jeux panaméricains de Guadalajara, au Mexique, en 2011.

Elles ont devancé dans l'ordre les Brésiliennes Ingrid De Oliviera et Giovanna Pedroso (291,36) et les Mexicaines Paola Espinosa — médaillée d'or à la tour de 10m individuelle aux Jeux panaméricains de Toronto et ex-championne du monde du monde — et Alejandra Orozco (287,91).

Filion et Benfeito en ont arraché avant leur triomphe. Après avoir manqué de synchronisme lors du troisième plongeon, Benfeito a raté son entrée à l'eau sur le quatrième. Les Brésiliennes les ont alors dépassées pour se forger une avance de seulement 1,94 point, à l'aube du plongeon final. Les Canadiennes ont alors ouvert la machine à leur dernier essai et sceller l'issue de la compétition.

Chez les hommes, François Imbeau-Dulac, de Saint-Lazare, et Philippe Gagné, de Pointe-Claire, participeront au tremplin de 3 m synchronisé un peu plus tard lundi après-midi.

Les épreuves finales au tremplin de 3m dames et à la tour de 10m messieurs auront lieu en début de soirée. Les Canadiennes Jennifer Abel et Pamela Ware tenteront alors de grimper sur la plus haute marche du podium, tout comme leurs compatriotes Philippe Gagné et Vincent Riendeau.

Aucun laissez-passer pour les Jeux olympiques de Rio en 2016 n'est décerné aux épreuves de plongeon synchro aux Jeux panaméricains de Toronto. Les athlètes pourront cependant confirmer leur présence au Brésil dès la prochaine compétition d'envergure, c'est-à-dire aux Championnats du monde de natation à Kazan, en Russie, à la fin du mois.

Alexandre Geoffrion-McInnis, La Presse Canadienne

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.