Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Nouvelle entente entre Québec et les Cris

Le gouvernement du Québec et les représentants de la nation crie signeront une entente cet après-midi afin de résoudre le litige qui les oppose au sujet d'un territoire situé au nord-ouest du Lac-Saint-Jean.

Les Cris accusent le gouvernement et l'industrie forestière de se livrer à des coupes à blanc sur ces terres, qui ont pourtant été reconnues par Québec en 2002 comme faisant partie du territoire traditionnel des Cris.

L'entente Baril-Moses, signée en même temps que la Paix des braves, avait été conclue par le ministre Jacques Baril et le grand chef des Cris Ted Moses. Elle prévoyait également l'application de règles particulières pour l'industrie forestière.

Les Cris estiment que le gouvernement viole les dispositions prévues dans cette entente en permettant à l'industrie forestière d'exploiter ces territoires de chasse et de pêche traditionnels.

La nation crie a d'ailleurs intenté en 2013 une poursuite de 13 millions de dollars contre le gouvernement provincial.

L'entente entre le gouvernement du Québec et le Grand Conseil des Cris doit être signée à 13 h 30 au Salon rouge de l'Assemblée nationale par le premier ministre Philippe Couillard et le grand chef Matthew Coon Come.

Avec les informations d'Hugo Lavallée

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.