Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Les cours du pétrole en repli en Asie, pénalisés par l'Iran

Les cours du pétrole baissaient lundi en Asie à l'approche de l'expiration d'un délai dans les négociations entre Téhéran et les grandes puissances sur le nucléaire iranien.

Le cours du baril de "light sweet crude" pour livraison en août cédait 86 cents à 51,88 dollars tandis que le baril de Brent de la mer du Nord à même échéance perdait 96 cents à 57,77 dollars.

L'Iran et le groupe P5+1 (Etats-Unis, Russie, Chine, France, Royaume-Uni et Allemagne) tentent de finaliser un accord sur le nucléaire iranien qui empoisonne les relations internationales depuis plus de douze ans.

L'objectif est de garantir que les activités nucléaires iraniennes sont strictement pacifiques, comme l'assure Téhéran, en échange d'une levée des sanctions internationales qui brident l'économie du pays depuis 2006, y compris sur les exportations d'or noir.

A Vienne où ils négocient sans relâche depuis plus de deux semaines, les ministres des Affaires étrangères ont exprimé dimanche un optimisme prudent, affirmant qu'un accord était proche mais qu'il restait des points d'achoppement.

"Tout peut encore échouer", a prévenu une source allemande.

Un accord entre l'Iran et les grandes puissances entraînerait une levée des sanctions frappant la République islamique, et un afflux de brut supplémentaire sur les marchés, un motif de préoccupation pour le marché déjà très excédentaire face à une demande en berne.

L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a ainsi indiqué vendredi s'attendre à une croissance de la demande mondiale d'or noir de 1,2 million de barils l'an prochain, moins que les 1,4 million estimés pour 2015.

Vendredi, le baril de "light sweet crude" (WTI) avait perdu 4 cents à 52,74 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex). A Londres, le Brent avait terminé la séance en hausse, gagnant 12 cents à 58,73 dollars.

mba/dan/gab/tll

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.