Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

LE MONDE EN BREF DU LUNDI 13 JUILLET

Voici le Monde en bref du lundi 13 juillet à 03h00 GMT:

BRUXELLES - Les dirigeants de la zone se sont efforcés dans la nuit de dimanche à lundi de trouver un compromis pour maintenir la Grèce dans la zone euro.

Un projet de compromis en ce sens a été mis sur la table par la chancelière allemande Angela Merkel, le président français François Hollande, le Premier ministre grec Alexis Tsipras et le président du Conseil européen Donald Tusk, a indiqué une source proche des discussions.

"Il y a un accord à quatre qui va maintenant être soumis aux 19" dirigeants de la zone euro, a déclaré cette source.

Auparavant, les dirigeants ont examiné un projet de plan de leurs ministres des Finances qui proposait d'imposer des abandons de souveraineté de la part de la Grèce en échange d'un éventuel plan d'aide financière, évalué entre 82 et 86 milliards d'euros.

Ce document évoquait pour la première fois noir sur blanc une sortie temporaire de la Grèce de la monnaie unique, mais l'hypothèse semblait pour le moment écartée.

Athènes, qui jugeait le texte "très mauvais", avait réclamé l'ouverture immédiate de négociations au vu de la "gravité" de la situation des banques, à court de liquidités.

"La France va tout faire pour trouver un accord permettant à la Grèce de rester dans la zone euro", déclarait M. Hollande, alors que Mme Merkel affirmait qu'"il n'y aura pas d'accord à n'importe quel prix".

TOKYO - L'euro se repliait légèrement face au dollar lundi dans les premiers échanges en Asie où les marchés ont ouvert sur des notes contrastées en attendant le résultat de négociations entre la Grèce et les dirigeants de la zone euro.

MOSCOU - La Russie a indiqué envisager de livrer directement des combustibles à la Grèce afin de l'aider à faire repartir son économie.

VIENNE - Le président iranien Hassan Rohani a assuré que la conclusion d'un accord avec les grandes puissances sur le dossier nucléaire était désormais "très proche", après plus de deux semaines de discussions intensives à Vienne.

"On arrive à de vraies décisions", a estimé le secrétaire d'Etat américain John Kerry, évoquant un "petit nombre de points" toujours en suspens.

ASUNCION - Le chef de l'Eglise catholique, le pape François, a achevé un périple d'une semaine en Amérique du sud, demandant tour à tour pardon pour les blessures de la colonisation et appelant les décideurs à construire une économie sans exclusion.

BAGDAD - Au moins 21 personnes sont mortes et 62 ont été blessées à Bagdad dans une série d'attentats à la bombe, dont deux attentats suicide, dans des quartiers à majorité chiite.

KHOST (Afghanistan) - Au moins 18 civils ont été tués dans un attentat commis dans l'est de l'Afghanistan par un kamikaze près de Camp Chapman, une base où sont stationnés des soldats afghans et étrangers.

LA HAVANE - Le gouvernement colombien et la guérilla des Farc ont conclu un accord portant sur la désescalade du conflit, se donnant pour objectif un cessez-le feu bilatéral pour la première fois depuis l'ouverture de pourparlers de paix fin 2012.

MEXICO - Le baron mexicain de la drogue Joaquin "El Chapo" Guzman est parvenu à s'échapper d'une prison de haute sécurité pour la deuxième fois en 14 ans, en passant par un tunnel, un coup dur pour le président Pena Nieto.

ARRABA - Israël a libéré le palestinien Khader Adnane après près de deux mois d'une grève de la faim, qui a été accueilli en héros dans son village du nord de la Cisjordanie occupée.

BEYROUTH - La lauréate du prix Nobel de la paix Malala Yousafzai qui fêtait son dix-huitième anniversaire avec des jeunes réfugiées syriennes au Liban a accusé les dirigeants mondiaux d'abandonner les enfants syriens à leur sort.

SANAA - L'aviation de la coalition menée par l'Arabie saoudite a lancé une série de raids aériens contre des positions des rebelles chiites Houthis au Yémen, où une trêve humanitaire initiée par l'ONU a vite volé en éclats.

RABAT - Les parties libyennes en conflit ont paraphé samedi soir à Skhirat, au Maroc, l'accord "de paix et de réconciliation" proposé par l'ONU, en dépit de l'absence des représentants du parlement de Tripoli.

L'émissaire de l'ONU pour la Libye, Bernardino Léon a salué "un pas important dans le chemin de la paix" et la chef de la diplomatie de l'UE, Federica Mogherini s'est dite "prête à soutenir un gouvernement d'union nationale dès lors qu'il sera formé".

TRIPOLI - Le groupe jihadiste Etat islamique (EI) a indiqué dans une vidéo diffusée sur internet avoir été chassé de la ville de Derna, dans l'est de la Libye, promettant d'y revenir pour "venger" ses combattants.

JERUSALEM - Plusieurs suspects juifs, soupçonnées d'être impliquées dans l'incendie le 18 juin de l'église de la Multiplication des pains au bord du lac de Tibériade ont été arrêtées.

KIEV - Deux soldats ukrainiens, un rebelle et un civil ont été tués en 24 heures dans l'Est séparatiste prorusse de l'Ukraine.

PARIS - Deux cadres de l'organisation basque ETA arrêtés mardi en France, dont l'un est soupçonné d'avoir tué un policier en région parisienne en 2010, ont été inculpés dans la nuit de samedi à dimanche par la justice française et écroués.

LE CAIRE - Des proches et des vedettes égyptiennes ont fait leurs adieux à Omar Sharif, l'acteur mythique de "Lawrence d'Arabie" et du "Docteur Jivago", dont les funérailles ont été célébrées dans la discrétion dans une mosquée du Caire.

burs-tll/plh

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.