Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Le grand patron de Nintendo, Satoru Iwata, est décédé samedi à 55 ans

TOKYO — Satoru Iwata, qui a dirigé le géant des jeux vidéo Nintendo pendant des années de croissance grâce au succès de franchises comme Pokémon et Super Mario, est décédé samedi à l'âge de 55 ans après une longue maladie.

Le groupe japonais a annoncé lundi son décès dans un communiqué, précisant que M. Iwata était mort d'une tumeur des voies biliaires. Il s'est éteint samedi à l'hôpital de l’Université de Kyoto.

Le décès de l'homme, qui avait pris la tête de Nintendo en 2002 et avait piloté sa croissance mondiale avec la console Wii et l'appareil portable DS, a été accueilli avec chagrin sur les réseaux sociaux et dans l'industrie des jeux vidéo.

Sur Twitter, de nombreux amateurs l'ont remercié pour leurs souvenirs d'enfance ainsi que pour les rapprochements familiaux que créaient ses jeux. Certains sites internet affichaient une image du drapeau de Super Mario en berne.

Sur la communauté virtuelle de Nintendo, nommée Miiverse, des joueurs faisaient circuler des avatars semblables à M. Iwata, qui existaient déjà mais qui ont pris une connotation particulière.

La société japonaise a par ailleurs annoncé sur les différents réseaux sociaux que rien ne serait publié sur ses comptes aujourd'hui en mémoire de M. Iwata.

Le défunt directeur général de Nintendo était un homme populaire et respecté dans l'industrie, entre autres parce qu'il était relativement plus facile d'approche que les dirigeants d'autres entreprises japonaises.

Sa maladie l'a forcé à s'absenter du rassemblement annuel de l'Electronic Entertainment Expo (E3) de San Diego, en Californie, ces deux dernières années, mais il y demeurait présent d'une manière virtuelle. Le 16 juin dernier, il était apparu sous forme humaine et sous les traits d'une marionnette dans une vidéo humoristique présentée au plus grand festival de jeux vidéo de la planète.

L'entreprise n'a encore pas annoncé qui remplacerait Satoru Iwata au poste de directeur général, mais a souligné que son populaire concepteur de jeux Shigeru Miyamoto demeurerait dans l'équipe dirigeante, tout comme Genyo Takeda, qui est aussi dans le développement des jeux.

Jusqu'à récemment, Satoru Iwata et son équipe rejetaient l'idée de développer des jeux pour téléphones intelligents, qu'ils jugeaient superflue. Cependant, l'industrie a été lourdement touchée par la baisse d'intérêt marquée des consommateurs pour les consoles vidéo au profit des réseaux sociaux et autres activités sur les téléphones intelligents.

En mars, Nintendo a annoncé un partenariat avec la société japonaise de jeux sur mobiles DeNA afin de développer des applications pour téléphones intelligents. Le même mois, la société annonçait avoir renoué avec les profits pour son exercice financier, après plusieurs années de pertes.

Yuri Kageyama, The Associated Press

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.