Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

La Bourse de Tokyo ouvre en hausse, les yeux rivés sur la Grèce

La Bourse de Tokyo a ouvert en hausse lundi, les investisseurs gardant la tête froide malgré des négociations qui s'éternisent à Bruxelles sur la Grèce, dont la sortie de la zone euro est désormais ouvertement envisagée.

A la première minute des échanges, l'indice Nikkei des 225 valeurs vedettes gagnait 0,76% (+150,09 points) à 19.929,92 points.

L'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau augmentait pour sa part de 1,08% (+17,14 points) à 1.600,69 points.

Au moment de l'ouverture à Tokyo (00h00 GMT), le dollar oscillait autour de 122,50 yens, plus haut que vendredi à la clôture mais en repli ces dernières heures face aux incertitudes grecques, tout comme l'euro qui valait 136,40 yens.

La place tokyoïte semblait opter pour un ton positif, dans le sillage des Bourses européennes et de Wall Street qui avaient nettement grimpé vendredi, voulant croire à un épilogue rapide à la crise grecque.

"Après le compromis proposé par la Grèce la semaine dernière, les vues optimistes dominent chez les investisseurs", a commenté Hiroaki Hiwata, analyste de Toyo Securities, joint par l'AFP.

Réunis à Bruxelles, les dirigeants de la zone euro tentaient de surmonter leurs profondes divisions pour trouver un accord.

"La stabilisation des marchés chinois", après une chute d'environ 30% en moins d'un moins, "offre également un répit" à l'indice Nikkei, qui avait lâché 3,70% la semaine dernière, ébranlé par cette débâcle et les rebondissements du feuilleton grec, selon M. Hiwata.

kh-anb/plh

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.