Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Incendies en Sasktachewan: les évacués ne peuvent pas encore rentrer chez eux

Les services d'urgence avertissent les gens évacués à cause des incendies dans le nord de la Sasktachewan de ne pas rentrer chez eux avant que ce n'ait été déclaré sécuritaire.

Des évaluations sont actuellement faites pour déterminer quelles communautés ne sont plus menacées par les incendies de forêts, avant de procéder à la levée des ordres d'évacuation.

Steve Roberts, de la gestion des incendies de forêts de la Saskatchewan, a affirmé qu'un peu de pluie était tombée sur la région, mais «pas assez» pour éteindre tous les feux situés près des municipalités et des réserves.

Des flammes et de l'épaisse fumée ont forcé l'évacuation d'environ 13 000 personnes résidant dans au moins 50 communautés au cours des deux dernières semaines.

Les incendies ont détruit 81 maisons et chalets.

Le premier ministre de la Sasktachewan, Brad Wall, a annoncé que les sociétés d'État permettraient aux évacués de retarder le paiement de leurs factures de services publics jusqu'en septembre.

INOLTRE SU HUFFPOST

Brume inhabituelle au-dessus de Vancouver, juillet 2015

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.