Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

«Affaire crème solaire»: le Pharmachien persiste et signe

Olivier Bernard, alias le Pharmachien, est catégorique : sa réponse à Jacynthe René, en ce qui concerne «l’affaire de la crème solaire», était respectueuse et nécessaire, et il n’y avait aucune controverse à relever dans le message qu’il a adressé à la comédienne.

Rappelons qu’à la fin juin, Jacynthe publiait sur sa page Facebook un article citant une étude suédoise qui remettait en question les bienfaits de la crème solaire. Quelques jours plus tard, le Pharmachien répliquait sur son site web, dans le style qui lui est propre, en décortiquant un à un les arguments soulevés par Jacynthe. L’échange a ensuite pris une tournure de débat, ce que cette dernière a déploré (plus de détails ici).

Lettre illustrée à Jacynthe René Jmagazine à propos de la crème solaire supposément cancérigène. Et des crèmes solaires maison aux pouvoirs paranormaux.http://lepharmachien.com/jacynthe-rene-solaire/

Posted by Le Pharmachien on Sunday, July 5, 2015

«Il n’y a jamais eu de controverse en tant que telle, a précisé Olivier Bernard, rencontré sur le tapis rouge qui précédait le spectacle de RBO au Centre Bell, vendredi soir. Moi, j’ai simplement fait remarquer à cette personne qu’elle propageait des informations qui étaient incorrectes.»

«Sur Internet, j’ai lu des commentaires de parents qui, après avoir lu sa publication, disaient ne plus jamais vouloir mettre de crème solaire à leur enfant. Moi, je considère que je ne peux pas laisser faire ça! Il fallait que je fasse quelque chose. Alors, je l’ai fait, avec mon style à moi, humoristique. C’a été mal reçu de l’autre côté, mais ce n’est pas de ma faute. Moi, je trouve que j’ai été très cool. Et je pense que les retombées sont super bonnes, même si eux n’ont pas aimé ça. Le retour est à 99% positif», s’est réjoui le Pharmachien.

De fait, Olivier Bernard était l’un des invités, hier, à l’émission Pénélope McQuade et Jean-Luc Mongrain, à Radio-Canada, où il a pu remettre quelques pendules à l’heure et déboulonner quelques mythes quant à l’utilisation de la crème solaire.

«Olivier a été respectueux dans sa lettre, a dit India Desjardins, qui accompagnait Olivier, son amoureux, au spectacle de RBO. Moi-même, j’ai eu du mal à comprendre pourquoi c’a été mal reçu. Des fois, les gens accusent Olivier d’être contre les méthodes alternatives, mais lui, il s’en fout. Les gens peuvent penser ce qu’ils veulent, quand c’est du domaine de la croyance. Mais, quand une mauvaise information est transmise, c’est là que lui intervient, pour donner la vraie information.»

Le deuxième livre du Pharmachien est actuellement en prévente et sera disponible dans les magasins au mois d’octobre. Apprenez-en plus sur son premier bouquin en cliquant ici.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.