Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Charleston: une erreur aurait permis à Dylann Roof de se procurer un fusil

LEXINGTON, S.C. — Une erreur administrative aurait permis à Dylann Roof de se procurer le fusil qui aurait servi lors de l'attaque perpétrée dans une église de Charleston, qui a fait neuf morts.

Le shérif du comté de Lexington, Jay Koon, a confié à l'Associated Press qu'une employée de la prison du comté aurait inscrit des informations erronées dans les dossiers des arrestations en Caroline du Sud.

L'employée se serait trompée sur l'agence qui avait procédé à l'arrestation de Roof, le 28 février, alors qu'il faisait face à des accusations liées à la drogue. L'erreur a été corrigée deux jours plus tard, mais on ne l'a pas signalée aux forces de l'ordre de l'État — dont les données sont examinées par le Bureau fédéral d'enquête (FBI) pour autoriser la vente d'une arme.

Lorsque le FBI a procédé à ces vérifications, en avril, un inspecteur s'est référé aux autorités du comté de Lexington, qui lui ont précisé que l'arrestation avait eu lieu à Columbia. Or, le temps que l'inspecteur trouve l'information, la période d'attente en vertu de la loi avait expiré et le fusil avait déjà été vendu.

Jeffrey Collins, The Associated Press

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.