Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Bill Cosby: deux femmes, témoins anonymes en 2005, s'adresseront à la presse

LOS ANGELES — Deux femmes qui étaient des témoins anonymes dans une poursuite intentée en 2005 par la première femme à avoir porté plainte contre Bill Cosby prévoient tenir une conférence de presse pour réagir aux extraits de la déposition de l'ancienne vedette américaine de la télévision dans laquelle il admettait avoir fait prendre un sédatif à au moins une femme avec qui il voulait avoir des relations sexuelles.

L'avocate des deux témoins, Gloria Allred, a affirmé qu'elle allait annoncer la prochaine étape dans le processus judicaire au cours d'une conférence de presse, lundi.

Les deux femmes ont témoigné dans une poursuite pour agression sexuelle intentée par Andrea Constand, une ancienne employée de l'Université Temple à Philadelphie, en 2005.

L'avocat de Mme Constand a fait valoir que toute la déposition de Bill Cosby devait être rendue publique, car les avocats du comédien de 77 ans ont rompu la clause de confidentialité qui scellait le règlement de cour en 2006.

Des extraits de documents de cour obtenus par l'Associated Press indiquent que Cosby a admis sous serment s'être procuré de la métaqualone, un sédatif, dans les années 1970, dans le but de les donner à des femmes avec qui il voulait avoir des relations sexuelles.

The Associated Press

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.