NOUVELLES
08/07/2015 05:55 EDT | Actualisé 08/07/2015 05:56 EDT

Moins de pauvres dans le monde, mais peu se sont enrichis

Spencer Platt via Getty Images
BUJUMBURA, BURUNDI - JUNE 27: A teenager fills water jugs at a neighborhood water pump on Monday on June 27, 2015 in Bujumbura, Burundi. The head of Burundi's influential rights group Aprodeh says at least 70 people, mostly civilians, have been killed and hundreds of others wounded following weeks of political unrest in the small and landlocked country in the African Great Lakes region of East Africa. The violence started began President Pierre Nkurunziza announced his controversial bid for a third consecutive five-year term in office. The Office of the UN High Commissioner for Refugees (UNHCR) has said the violence in Burundi has forced more than 100,000 people to flee to neighbouring countries. (Photo by Spencer Platt/Getty Images)

Le nombre de pauvres dans le monde a diminué lors de la première décennie du XXIe siècle mais peu d'entre eux se sont beaucoup enrichis, indique une étude du Pew Research Center publiée mercredi.

En 2011, 15% de la population mondiale vivait avec moins de 2 dollars par jour et était considérée comme "pauvre". Ce chiffre était encore de 29% en 2001.

Une majorité de la population mondiale (56%) continuait de vivre avec des revenus considérés comme bas (de 2,01 à 10 dollars par jour), en légère augmentation par rapport à 2001 (50%).

Mais cette hausse des revenus ne suffit pas à créer une "classe moyenne" à l'échelle mondiale, souligne l'étude.

Pour les revenus moyens (entre 10,01 et 20 dollars), la part de la population en bénéficiant atteignait en 2011 13%, au lieu de 7% dix ans plus tôt. Pour les revenus "moyen-hauts" (20,01 à 50 dollars) la progression sur dix ans est bien moindre, passant de 7% à 9%, souligne le Pew Research Center.

Quant aux revenus considérés comme élevés (plus de 50 dollars), ils ne concernaient que 7% de la population mondiale, très près des 6% constatés en 200l.

"La première décennie du siècle a vu une réduction historique de la pauvreté dans le monde et un quasi doublement du nombre de personnes qui peuvent être considérées comme à revenu moyen, mais l'émergence d'une véritable classe moyenne reste toujours une promesse plus qu'une réalité", affirme l'institut.

La croissance des revenus est également limitée géographiquement à certaines régions du monde comme la Chine, l'Amérique du sud et l'Europe de l'est, alors que les rangs de la classe moyenne ont à peine grossi en Inde et en Asie du sud-est ainsi qu'en Afrique et en Amérique centrale.

Par mesure de comparaison, le Pew Research Center indique qu'un revenu compris entre 10 et 20 dollars par jour équivaut à une fourchette allant de 14 600 à 29 200 dollars par an pour une famille de quatre personnes. Aux Etats-Unis, le seuil de pauvreté était en 2011 de 23 021 dollars pour une famille de quatre personnes.

Galerie photo Les écarts entre riches et pauvres dans les grandes villes canadiennes Voyez les images