VIVRE
08/07/2015 10:47 EDT | Actualisé 08/07/2015 10:48 EDT

À 45 ans, Naomi Campbell ne compte pas se retirer du mannequinat de sitôt

Naomi Campbell cumule 28 ans de carrière en mode, avec des dizaines et des dizaines de campagnes derrière la cravate, plus de 500 couvertures de magazines, en plus de centaines d’apparences sur les podiums – et elle ne prévoit pas prendre sa retraite de sitôt.

» Abonnez-vous à l'infolettre quotidienne du HuffPost Québec Style

Dans une nouvelle série d’entrevues appelée Subjective, le mannequin de 45 ans parle du manque de diversité raciale au sein de l’industrie de la mode et de comment elle se sent investie de la tâche de combattre pour une représentation plus égalitaire.

« Je n’aime pas utiliser le mot racisme. J’appelle cela du territorialisme, où les gens ne veulent tout simplement pas bouger. Ils ne veulent pas changer leur idéal et être plus ouverts d’esprit pour engager des belles femmes, peu importe leur couleur », a-t-elle confié au photographe Nick Knight.

Campbell, accompagnée d’Iman et de l’activiste mode Bethann Hardison, travaille sur la campagne Balance Diversity, dont le but est de référencer combien de mannequins de différentes origines sont engagées dans toutes les présentations mode.

Elle révèle dans l’entrevue que dans tous les défilés de 2014, seulement 6,8% des mannequins étaient des femmes de couleur et plusieurs créateurs n’utilisaient aucun mannequin noir.

Campbell, qui a commencé sa carrière à l’âge de 15 ans, ne pense pas prendre sa retraite avant que l’industrie ait vraiment changé.

« Je n’ai pas travaillé pendant 28 ans pour être une tendance. C’est une des choses qui me garde au travail. Je ne peux pas m’en aller encore, je sens que j’ai encore besoin de représenter une certaine tranche de la population. »

Voyez l’entrevue complète, en anglais, ici:

Galerie photo L'évolution du style de Naomi Campbell Voyez les images