DIVERTISSEMENT
08/07/2015 04:36 EDT | Actualisé 08/07/2015 04:39 EDT

Enquête sur des accusations d'agression sexuelle contre Bill Cosby

ASSOCIATED PRESS
FILE - In this Nov. 21, 2014 file photo, comedian Bill Cosby performs during a show at the Maxwell C. King Center for the Performing Arts in Melbourne, Fla. Los Angeles prosecutors have declined to file any charges against Cosby after a woman recently reported the comedian molested her around 1974. The rejection of a child sexual abuse charge by prosecutors on Tuesday comes roughly 10 days after the woman, Judy Huth, met with police detectives. The Los Angeles County District Attorney’s Office rejected filing a misdemeanor charge of annoying or molesting a child under the age of 18 because the statute of limitations had passed. (AP Photo/Phelan M. Ebenhack, File)

La police de Los Angeles, en Californie, a indiqué mercredi qu'elle enquêtait sur des accusations d'agression sexuelle contre le comédien américain Bill Cosby, au coeur d'un scandale de viols présumés.

Cette enquête n'est toutefois pas liée à la publication lundi d'un document judiciaire datant de 2005 où Bill Cosby avoue avoir administré un puissant sédatif à au moins une femme pour avoir des relations sexuelles avec elle.

Les enquêteurs se penchent sur des faits aujourd'hui prescrits qui empêchent de poursuivre le comédien. Une trentaine de femmes l'accusent de les avoir agressées sexuellement, voire violées, il y a plusieurs décennies.

"Nous avons une enquête en cours qui n'est pas liée aux récentes révélations", a affirmé le chef de la police de Los Angeles (LAPD), Charlie Beck.

Un porte-parole du LAPD, Chris No, a rappelé que le LAPD avait déjà enquêté sur des plaintes déposées par plusieurs femmes l'an dernier, mais qu'aucun chef d'inculpation n'avait été retenu.

"Nous regardons tous les aspects (de ces accusations) juste pour nous assurer que tout a été vérifié (...). Nous étudions tous les tenants et aboutissants, anciens comme nouveaux", a précisé le porte-parole à l'AFP.

Dans une déposition datant de 2005 mais rendue publique seulement lundi par les autorités américaines sur le site pacer.gov, Bill Cosby admet avoir donné du Quaalude, un sédatif et hypnotique, à au moins une jeune femme en 1976. Cette femme l'a ensuite accusé d'agression sexuelle.

Ces soupçons ont lourdement terni l'image de Bill Cosby, longtemps considéré comme le père idéal de l'Amérique grâce à son personnage affectueux et débonnaire dans "The Cosby show".

Galerie photo Bill Cosby Voyez les images