NOUVELLES
07/07/2015 18:00 EDT | Actualisé 07/07/2016 01:12 EDT

Yémen : la coalition intervient contre des militaires dissidents, 15 morts

La coalition arabe conduite par l'Arabie saoudite, opérant contre les rebelles chiites au Yémen, est intervenue mardi contre des dissidents sur une base militaire yéménite où au moins 15 soldats ont été tués et des dizaines blessés, selon une source militaire.

L'opération a visé la base de la 23e brigade mécanisée, située dans le nord du Yémen près de la frontière avec l'Arabie saoudite, où "des dizaines de soldats ont fait défection et annoncé leur ralliement" à la rébellion, a précisé la même source.

La défection au sein de cette brigade, dont le commandement est fidèle au président yéménite en exil Abd Rabbo Mansour Hadi, a provoqué des affrontements sur la base, qui ont été suivis en début de soirée par une intervention des avions de combat de la coalition, a-t-on ajouté de même source.

Cette source au sein du commandement de la 1ère région militaire, dont relève la 23e brigade mécanisée, a fait état d'"au moins 15 tués" et de "dizaines de blessés" parmi les militaires dissidents.

"Des blindés et des transports de troupes ont été détruits ou endommagés" dans les raids et les affrontements entre unités rivales, a encore indiqué la même source.

La coalition procède depuis le 26 mars à une campagne de frappes aériennes contre les rebelles chiites des Houthis pour les empêcher de prendre le contrôle de l'ensemble du territoire yéménite.

Les Houthis, soutenus par l'Iran, ont, avec l'aide d'unités de l'armée restées fidèles à l'ex-président Ali Abdallah Saleh, déclenché l'an dernier une offensive d'envergure, qui leur a permis de prendre la capitale Sanaa, puis plusieurs régions du nord, du centre et de l'ouest.

Ils ont ensuite progressé dans le sud, obligeant le président Hadi a fuir Aden, où il s'était réfugié, pour s'exiler en Arabie saoudite.

faw/tm/bds