NOUVELLES
07/07/2015 11:02 EDT | Actualisé 07/07/2016 01:12 EDT

Une attaque a fait au moins 14 morts dans le nord du Kenya

NAIROBI, Kenya — Une attaque attribuée au groupe extrémiste somalien Al-Shabaab a fait au moins 14 morts tôt mardi matin, dans le nord du Kenya.

Onze personnes ont aussi été blessées lors de cette attaque perpétrée dans le village de Soko Mbuzi, dans le comté de Mandera, près de la frontière entre les deux pays, a dit un responsable local.

Un témoin, Charles Kamau, a raconté que les assaillants ont visé deux bâtiments habités par des mineurs. L'attaque a débuté par des explosions vers 1 h, heure locale.

M. Kamau dit avoir vu une vingtaine d'assaillants se séparer en deux groupes. Certains ont abattu les travailleurs qui dormaient à l'extérieur et d'autres ceux qui dormaient à l'intérieur.

M. Kamau a raconté s'être terré sous un lit, dans le dortoir des femmes. Les assaillants sont entrés dans ce dortoir et ont abattu celle qui aurait été responsable des édifices.

Les militants somaliens, qui sont affiliés à Al-Qaïda, ont tué au moins 85 personnes — toutes des non-musulmans — dans le comté de Mandera au cours des huit derniers mois.

Al-Shabaab a juré de frapper au Kenya en représailles à l'envoi de soldats kényans pour combattre les djihadistes en Somalie.

Le gouvernement somalien, appuyé par l'ONU et l'Union africaine, a chassé Al-Shabaab des grandes villes du pays, mais les rebelles contrôlent toujours certains secteurs ruraux et lancent des attaques à la bombe dans la capitale, Mogadiscio, et contre des cibles kényanes.

The Associated Press