NOUVELLES
07/07/2015 10:56 EDT | Actualisé 07/07/2016 01:12 EDT

Stingray va lancer une application de lecture en continu pour appareils mobiles

TORONTO — Alors que les mélomanes se voient offrir une multitude de services de lecture en continu qui leur donnent un accès instantané à leurs chansons préférées, la société montréalaise Stingray Digital juge que ces différentes options sont toutes décevantes.

À peine une semaine après le lancement du service Apple Music, Stingray lève le voile sur son propre service de lecture en continu pour le marché de la musique, une application sans publicité pour appareils mobiles appelée Stingray Vibes.

Le nouveau service, qui sera offert vers la fin du mois de juillet, permettra à ses auditeurs d'écouter plus de 1500 chaînes de musique en tous genres, sans interruption.

Contrairement aux services de musique sur demande, les utilisateurs ne pourront pas choisir de chansons en particulier, mais le chef de la direction de Stingray, Eric Boyko, assure que cela est un argument de vente pour les gens habitués à la radio traditionnelle.

La société dit compter sur une équipe de programmateurs qui parcourront les catalogues à la recherche de succès et de trésors cachés pour les diffuser sur leurs chaînes de musique en continu, lesquelles viseront chacune un style en particulier.

«Nous sommes pour les 90 pour cent de la population qui veulent une musique non interactive qui reste passive», a expliqué M. Boyko lors d'un entretien.

«L'autre 10 pour cent de la population composé de passionnés de musique peuvent s'abonner à un service sur demande.»

Même si M. Boyko vise le marché de masse, Stingray devra faire beaucoup de bruit pour être remarquée. Le nombre de services musicaux en lecture en continu par abonnement a bondi au Canada ces dernières années et les amateurs s'attendent de plus en plus à avoir le contrôle sur ce qu'ils veulent entendre.

Spotify, Tidal et Apple Music sont les ajouts les plus récents à un groupe qui comprenait déjà Google Play Music, Songza, Rdio et Deezer.

Stingray espère pouvoir se faire une place sur le marché en jumelant son service de lecture en continu à d'autres services sans fil offerts en supplément par les entreprises de télécommunications pour 9,99 $ par mois.

Stingray Vibes espère en outre se distinguer de ses concurrents en permettant à ses auditeurs de plonger dans un style musical distinct même s'ils ne savent pas exactement ce qu'ils veulent entendre.

Dans une version de démonstration de son application, Stingray permettait aux utilisateurs de raffiner leur chaîne à un genre très précis en appliquant jusqu'à cinq différents filtres à partir d'une liste d'options.

Par exemple, les auditeurs peuvent commencer avec un style large comme «Pour passer le temps dans un café» avant d'ajouter des sous-genres plus précis, comme «sons indépendants» ou «café trip-hop».

L'entreprise espère éventuellement pouvoir rendre son application Stingray Vibes disponible aux petites entreprises, a indiqué M. Boyko.

Stingray Vibes est un projet en parallèle pour l'entreprise médiatique, dont l'activité principale reste la fourniture de musique d'ambiance pour les détaillants à travers le monde, comme Aldo, Canadian Tire et McDonald's.

La société offre aussi des chaînes musicales aux abonnés canadiens des services de câblodistribution par l'entremise de Stingray Music. Ces chaînes, autrefois exploitées sous la bannière de Galaxie Music, ont été rachetées auprès de Radio-Canada/CBC.

Stingray Digital Group (TSX:RAY.A) a complété le mois dernier son entrée en Bourse, une opération dont le produit devait l'aider à financer des acquisitions de plus petits concurrents ailleurs dans le monde. L'action de Stingray a bondi d'environ 18 pour cent depuis son premier appel public à l'épargne, le 3 juin. À la clôture des marchés lundi, elle valait 7,24 $.

David Friend, La Presse Canadienne