NOUVELLES
07/07/2015 09:36 EDT | Actualisé 07/07/2016 05:12 EDT

Sharapova et Serena Williams l'emportent à l'arraché au tournoi de Wimbledon

ASSOCIATED PRESS
Serena Williams of the United States celebrates winning the singles match against Victoria Azarenka of Belarus, at the All England Lawn Tennis Championships in Wimbledon, London, Tuesday July 7, 2015. Williams won 3-6, 6-2, 6-3. (AP Photo/Pavel Golovkin)

LONDRES — La favorite Serena Williams est venue de l'arrière avant de vaincre la Bélarusse Victoria Azarenka 3-6, 6-2, 6-3 au tournoi de Wimbledon, mardi.

L'Américaine a donc étiré à 26 sa série de victoires dans les tournois du Grand Chelem, dans sa quête de signer un «Chelem à la Serena» — soit la conquête de quatre titres de tournoi majeur d'affilée.

Y allant de puissants services dans les moments importants et se montrant intraitable plus le match avançait, Williams a offert une performance étincelante dans les deux derniers sets, en raflant les honneurs de sept parties de suite à un moment donné.

«J'ai connu des hauts et des bas, mais au final je suis encore en vie, a lancé Williams. Je me demande comment j'ai fait. Je suis simplement heureuse d'être encore dans le tournoi.»

Williams a réussi 17 as, incluant trois dans chacune de ses deux dernières parties au service, et elle a porté sa fiche contre Azarenka à 17-3 — incluant 10-0 dans les tournois majeurs.

«C'était réellement le 'fun', a renchéri Williams. À un moment donné, je n'ai pas pu m'empêcher de sourire, et j'ai même vu Victoria sourire aussi.»

Williams retrouvera en demi-finale l'ancienne championne Maria Sharapova qui a également dû puiser dans ses ressources avant de montrer la porte de sortie à l'Américaine CoCo Vandeweghe, 47e au monde.

Au bout de deux heures 46 minutes d'effort, Sharapova l'a emporté en trois manches, 6-3, 5-7 (3), 6-2, pour atteindre le carré d'as d'un 20e tournoi majeur.

La Russe, quatrième tête de série, jouera en demi-finale du tournoi de Wimbledon pour la première fois en quatre ans.

Dans les autres duels, l'Espagnole Garbine Muguruza, 20e tête de série, a vaincu la Suisse Timea Bacsinszky 7-5, 6-3. Muguruza, âgée de 21 ans, en sera à sa première présence en demi-finale d'un tournoi du Grand Chelem. Elle sera confrontée à Agnieszka Radwanska, dans l'autre demi-finale jeudi.

La Polonaise Radwanska, 13e tête de série, a eu raison de l'Américaine Madison Keys (no 21) en trois manches, 7-6 (3), 3-6, 6-3.

Chez les juniors, la Québécoise Charlotte Robillard-Millette, septième tête de série, a baissé pavillon 6-2, 7-5 contre la Russe Sofya Zhuk.

Charismatique Vandeweghe

Pour revenir à Sharapova, Vandeweghe âgée de 23 ans lui en a donné pour son argent. Gonflée à bloc, elle a souvent incité la foule à manifester bruyamment en levant les bras dans les airs.

Sharapova a servi pour la victoire en avant 5-4 dans le deuxième set, mais Vandeweghe s'est accrochée avant d'enlever le bris d'égalité. C'était le premier set que Sharapova perdait de tout le tournoi.

La Russe a rappliqué en gagnant les trois premières parties du set ultime et quand Vandweghe a obtenu un bris pour faire 3-2 elle a de nouveau sollicité le soutien du public. Mais Sharapova a coupé court à sa tentative de remontée, en remportant les trois derniers jeux.

«J'ai été passablement dominante au premier set et au début du deuxième, avant de voir les choses se détériorer vers la fin de la deuxième manche», a analysé Sharapova.

Le Club All England de Londres est l'endroit où elle a remporté un premier titre majeur en 2004 — son seul à Wimbledon — à l'âge de 17 ans. Il s'agira de sa première participation en demi-finale depuis 2011. Elle s'était inclinée contre Petra Kvitova cette année-là.

«Ça fait un bon moment que je me suis retrouvée à ce stade du tournoi, je suis donc très heureuse de mon rendement et du fait que j'aie remporté tous mes matchs en deux manches, à l'exception de celui d'aujourd'hui. Je suis passé au travers et ça me donne énormément de confiance.»

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Comment se nourrissent les tennismen? Voyez les images